Moalboal, entre terre et mer

Après un bref passage à Manille, arrivée sur l’île de Cebu avec pour mission de rejoindre le village de MoalBoal sur la cote Ouest. Taxi privé 2300php.

Après 3h de route chaotique depuis Cebu City – bouchée ou en travaux – posage des affaires au Sumisit Lodge de Panagsana Beach (seul hotel avec une plage d’ailleurs). Cette quasi unique rue est bordée de restaurants locaux et touristiques, boutiques et entreprises de plongée.

#White Beach

À 15km au Nord de Panagsana Beach s’étend un ruban de sable blond où les philipins se retrouvent le weekend et pendant les vacances pour s’amuser, chanter (oui le karaoke est le sport national) pas souvent juste. En marchant vers le Nord, la plage devient plus calme.

On y sirote une noix de coco fraichement coupée pour quelques pesos.

#Canyoning dans la jungle

Les chutes d’eau de Kawasan (Kawasan Falls) et la rivière en amont offrent un terrain de jeu idéal pour le canyoning. Casque, gilet de sauvetage, un look irréprochable et c’est parti pour 8km de parcours ponctué de petites montées d’adrénaline lorsqu’il faut sauter de plusieurs mètres ou se laisser glisser sur un toboggan naturel dans l’eau turquoise qui slalome dans la jungle. Le dernier fait 12 mètres – j’y vais,j’y vais pas, et puis si je n’y vais pas je vais regretter – aller go!

Pratique: opter pour un tour organisé (environ 1500php/pers) et garder le téléphone au sec en vous procurant une pochette étanche (150php juste au début du parcours)

#Snorkelling

Moalboal est un spot de plongée très prisé.

La profondeur et l’immensité des fonds marins n’étant pas mon fort de notre côté ce sera matinée en bateau avec masque et tuba. Faune intéressante autour de Pescador Island ce rocher qui se dresse sur l’eau entre Cebu Island et Bohol. Lors de la traversée, même les dauphins sont au rendez-vous. Le long de la plage de Panasana dans les algues il suffit de nager quelques minutes pour faire la rencontre des tortues de mer, lentes et élégantes, une baignade magique.

Devant la plage de Moalboal on peut aussi contempler des bancs géants de sardines qui migrent vers le Sud. Expérience impressionnante et hypnotisante.

Moalboal vit aussi la nuit. Aux deux extrémités de la rue des petits restau typiques et pas chers (180php le curry de crevettes, 230php la seiche grillée).

Et pour danser, rendez vous au Chili Bar – en pilotis sur la mer les cocktails sont un peu corsés et l’ambiance festive !

Salamat Cebu ! 🌴

Publicités

Publié par

27 ans - Paris Mode, voyage & running

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s