Philippines – Cebu, entre terre et mer

Départ de Paris, puis escale à Hong Kong (lire article ici et ici ) et à Manille, les Philippines ça se mérite ! Dernière étape, un vol qui nous amène sur l’île de Cebu, il faut ensuite prendre un taxi pour regagner le village de Moalboal sur la côte Ouest de l’île.
Taxi privé 2300php, soit environ 40 euros.

Après 3h de route ralentie depuis Cebu City nous posons nos bagages au Sumisit Lodge de Panagsana Beach. C’est le seul hotel du village avec un accès direct à la plage. La quasi unique rue du village est bordée de restaurants locaux et touristiques, boutiques et entreprises de plongée.

WHITE BEACH

À 15km au Nord de Panagsana Beach s’étend un ruban de sable blond où les philippins se retrouvent le weekend et pendant les vacances pour s’amuser, chanter (oui le karaoke est le sport national) pas souvent juste. En marchant vers le Nord, la plage devient plus calme.On y sirote une noix de coco fraichement coupée pour quelques pesos.

CANYONING

Les chutes d’eau de Kawasan Falls et la rivière en amont offrent un terrain de jeu idéal pour le canyoning. Casque, gilet de sauvetage, c’est avec un look irréprochable que je pars dans cette expédition. Le parcours que nous avions choisi fait 8 kilomètres. Le trajet est ponctué de plusieurs montées d’adrénaline lorsqu’il faut sauter de 4, 6, 8 mètres ou se laisser glisser dans un toboggan naturel. L’eau est turquoise et zigzague dans la jungle formant de temps en temps des piscine bleu turquoise. Le dernier saut qui part du haut de la célèbre Kawasan Fall fait 12 mètres de haut. il est évitable par un sentier qui le contourne mais j’ai trop peur de regretter de ne pas le faire et je me lance. 1,2,3…. MAMAAAAAA !

Expérience de folie partagée avec notre petit groupe de philippins. On termine tous ensemble autour d’un repas local, les vacances les vraies !

Conseil : opter pour un tour organisé – environ 1500php/pers soit 25 euros pour le transport, l’activité et le repas. Gardez le téléphone au sec en vous procurant une pochette étanche (150php juste au début du parcours)

SNORKELLING

Le village de Moalboal où nous logeons est LE spot de plongée réputé du coin.

Le grand bleu étant ma plus grande trouille, pas de plongée en bouteille pour nous. Option snorkelling pour moi ! Ce sera matinée en bateau avec masque et tuba pour aller observer les poissons. La faune est incroyable autour de Pescador Island, une petit île rocher situé au large de Moalboal. On croise Nemo, Dori et tous leurs amis, attention les méduses aussi sont au rendez-vous.

Lors de la traversée, même les dauphins sont au rendez-vous sur le trajet. Ils viennent jusqu’au bateau et nous suive quelques instants.

Le long de la plage de Panasana, il suffit de nager quelques minutes avec un masque et un tuba pour croiser les tortues de mer. Elles nagent gracieusement et lentement, c’est très apaisant. Une baignade magique.

La plage de Moalboal est aussi connu pour le Sardin Run. D’immenses bancs de sardines migrent du nord au sud. Elles bougent toutes ensemble comme un ballet argenté, c’est impressionnant et hypnotisant.

Moalboal vit aussi la nuit. ! Aux extrémités de la rue, des petits restau typiques et pas chers font de la cuisine locale. 180php le curry de crevettes, 230php la seiche grillée.

Et pour danser, rendez vous au Chili Bar ! Ce bar construit en pilotis sur la mer fait les cocktails sont un peu corsés et l’ambiance y est festive !

Salamat Cebu ! 🌴

Un commentaire sur “Philippines – Cebu, entre terre et mer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.