Montenegro – Baie de Kotor, Lovcen et littoral

Après avoir vadrouiller dans les montagnes du Nord du pays (voir article), direction la dolce vita des gorges de Kotor.

Nous arrivons par la route depuis Niksic. La route débouche en haut des gorges et serpente sur les pentes du parc du Lovcen. La vue est imprenable, la route surplomble la baie, quelle vue ! En bas dans l’ombre on devine la ville de Koror. L’eau miroite à la lumière du soleil. C’est parti pour la descente tortueuse de cette route de montagne. Elle est tellement raide que, dans les virages, je vois le bord de la baie en contrebas, à pic !! 

EXPLORATION DE LA BAIE DE KOTOR

Nous posons nos valises non pas à Kotor mais sur la rive d’en face à Prčanj (non ça ne se prononce pas). Quel est le meilleur moyen d’explorer cet endroit ? Nous repérons deux vélos (qui ont fait la guerre du Kosovo c’est sur), on les loue et c’est parti à bicycleeeeetteuh ! Sur la rive Sur Ouest d’où nous partons, la petite route longe la baie, et le bord de très près. Elle nous mène jusqu’à l’endroit ou la baie se resserre en son point le plus étroit et nous découvrons qu’il est possible de traverser en ferry. la traversée est surprise, pendant 10 minutes on repose les jambes et on profite exclusivement du spectable incroyable de ces gorges.

Débarquées sur l’autre rive, direction Risan. C’est un petit village où séjournent plutôt des locaux. Après des montées et des descentes sous la chaleur du moins d’Aout la pause est plus que méritée ! Plage de petits cailloux, l’eau translucide du fjord et un restaurant pas cher les pieds dans l’eau le cadre est parfait!

PERAST

La bronzette terminée la route se poursuit jusqu’à la ville de Perast toute mignonne sur le bord de la baie. C’est l’image de la carte postale de des gorges de Kotor. Faisant face à l’embouchure des gorges ce petit village ancien est ancré sur le rivage. Maisons en vielles pierres, très jolie église et son clochet, restaurants au borde de l’eau, le tableau est parfait. En trouvant le bon escalier (à gauche du clochet) on peut prendre de la hauteur (voir photo ci-dessous). On pourrait se croire en Italie.

NOTRE DAME DU ROCHER

Au milieu de la baie, en face de la cité de Perast se trouvent deux petites îles sur lesquelles trônent fièrement Notre-dame du rocher (Lady on the rock) et un monastère. Pour 5€/personne (à négocier) de nombreux bateaux proposent un aller-retour pour visiter le site. On débarque au milieu de l’eau sur le parvis de cette jolie chapelle. Outre le monument qui est très joli c’est aussi un point de vue différents sur la baie et sur la ville de Perast.

KOTOR

Fin de la boucle par les rivages chics et la ville de Kotor. Nous y sommes revenus pour mieux explorer cette jolie ville. Derrière ses remparts Kotor est une belle ville, très bien conservé mais un peu plus surpeuplée de touristes en plein moins d’aout. Cette affluence est notamment liée aux bateaux de croisière qui débarque des milliers de touristes chaque jour. Perdez-vous dans les ruelles de places en places pour échapper à la foule. Moyennant 8€ il est possible de gravir les centaines de marches qui mènent à la forteresse offrant un magnifique panorama sur la ville et la baie. Vous trouverez plein de restaurants et petits bars.

OU BRONZER ET SE BAIGNER ?

Vous êtes en recherche de spot bronzette ? L’été il fait très chaud et cette eau translucide nous fait des appels du pied. A l’italienne, chaque rocher est une plage potentielle. On a trouvé deux spots sympas :
– Beach Club Bajova Kula à la sortie de Perast en direction de Kotor
C’est notre découverte du séjour. Pour 10€/trasat vous pouvez profiter de la plage, de l’eau turquoise, du service de restauration et de la musique super cool. Je ne bouge plus que pour faire des aller retour transat-baignade. On est allées là deux jours de suite après nos visites.

– Plage de Risan

OU MANGER ?

Pour se restaurer les occasions sont nombreuses sur le littoral notamment Dobrota ou à Prčanj. Le long de l’eau on trouve de mignons petits restaurants avec terrasse sur l’eau. Pastas, poissons, risottos le menu sonne italien et les prix sont raisonnables.

PARC NATIONAL DU LOVCEN

Après avoir bien profité de la baie, on a repris de la hauteur au dessus de Kotor direction les reliefs du Parc National du Lovcen. Le paysage devient plus calcaire avec des rochers et des petits buis. Le visitor center est un bon stop pour prendre un maximum d’information sur les randonnées et parcours VTT.

Le point d’attraction principal du parc c’est le mausolée qui domine le parc. Il est accessible par la route mais c’est aussi un but de randonnées idéal.

Le sentier est très bien balisé, et chemine à travers les arbres, cailloux et fleurs de toutes les couleurs. Ca grimpe! 3,5km plus tard voici le mausolée, il faut désormais gravir ses nombreuses marches – lentement mais surement la vue vaut largement cet effort! En traversant le mausolée l’on débouche sur un point de panorama superbe: les reliefs du Lovcen et au loin au fond la baie de Kotor.

Après cette journée nous avons quitté les alentours des gorges de Kotor pour explorer le littoral de la côte Adriatique.

Un commentaire sur “Montenegro – Baie de Kotor, Lovcen et littoral

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.