Montenegro – Dans les montagnes du Nord

Nouvelle aventure, mode road trip activé et c’est parti pour le Monténégro! Petit pays des balkans encore un peu à l’abris du tourisme de masse – bien que figurant dans le top 5 des destinations pour cet été.

Atterrissage à Podgorica, la capitale, sous une chaleur étouffante hors de question de rester là ; cap sur la montagne.

#Biogradska Gora

Ce parc national est idéal pour les amoureux de la nature et les randonneurs. Randonnées de plusieurs distances au départ du Lac cependant les sentiers ne sont pas toujours très bien indiqués (comprendre: on s’est perdues) mais les paysages sont incroyables et compensent amplement. Vue sur la vallée et le lac, rencontre avec un troupeau de moutons, les cueilleurs de myrtilles, … et d’autres marcheurs, français pour la plupart.

Durmitor

Parc National incontournable du Montenegro, il est traversé par le Canyon de la Tara River.

Zabjlak, station de ski en hiver, est le point le plus central pour les différentes activités. Non loin, le Black Lake offre un paysage d’une beauté incroyable, une eau turquoise aux reflets du soleil dominée par d’imposantes montagnes. Hop, 1h de marche permet de parcourir les 4km de sentier autour du lac et de profiter des différents panoramas.

Côté rivière rendez-vous au pont de Durdevica Tara.

Rafting, canyoning, tour en jeep ou encore zipline (mammaaa!) il y a de quoi faire.

Option rafting de 2h (négocié à 40€) pour parcourir 14km sur le cours d’eau. Guides sympas, petits stops et saut depuis un rocher, bonne ambiance générale ! Les plus téméraires peuvent de baigner dans une eau à 12 degrés. L’été l’eau est plutôt calme – quelques rapides agités seulement, pour les plus aventuriers il est préférable de venir en avril-mai à la fonte des neiges.

Waouw d’émerveillement sur la route – sinueuse et très étroite! – qui relie Zabjlak et Pluzine. Virage à gauche, virage à droite entre les masses rocheuses dispersées comme si elles avaient été répandues sur les paturages. Attention aux croisements compliqués avec les autres véhicules -plus ou moins adaptés à la situation- et, aux troupeaux de moutons ! Tût tuuuut!!

Avant d’arriver à Pluzine la route descend en épingles à cheveux dans le canyon de la Tara River. En contrebas la Tara rencontre une autre rivière et forme le Piva Lake une étendue d’eau immense comme immuable aux pieds des montagnes.

Le périple dans les montagnes s’achève par la visite du Monastère d’Ostrog, construit dans la paroi rocheuse. C’est un haut lieu de culte pour les catholiques orthodoxes.

Non loin, Niksic est une ville assez importante qui faillit devenir capitale. Le soir le centre ville s’anime de quelques bars plutôt très cools. 2€ la pinte de bière c’est encore mieux 😉

Se loger : plusieurs familles louent des « cabanes » pour 20-30€ la nuit un peu partout, parfois isolées mais au coeur de paysages sublimes.

Tips:

⁃ Pompe à essence à Zabljak 😉

⁃ Carte offline sur maps.me s’est avérée très utile

Maintenant, direction les Gorges de Kotor ! A suivre.. ☀️

Publicités

Publié par

27 ans - Paris Mode, voyage & running

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s