La Réunion – Explorer le Sud Sauvage


Direction le Sud de l’île ! Le Sud-Est de l’île est la parti la plus typique et conservée. Ce territoire est en majorité celui du volcan du Piton de la fournaise. Plus souvent arrosée par les pluies, cette partie de l’île présente une végétation plus tropicale que l’Ouest de l’île, plus aride. Passé Saint-Pierre et le Tampon 2 fois 2 voies file vers le Nord en direction de la Plaine des Cafres et Saint Benoit. Il faut persévérer en direction Saint-Joseph pour explorer le « Sud sauvage ». Fini la voie rapide, bonjour la route du littoral qui longe la côte plus ou moins près de l’Océan avec tout un tas de points d’intérêts. prêts pour une expédition dans le Sud sauvage ? C’est parti !


LES PLAGES


Premier arrêt qualitatif (poke Brubru), la plage de Grand Anse.
Avant d’atteindre la ville de Saint Joseph, il faudra quitter la route principale et descendre vers le bord de mer en suivant les panneaux. La route tournicote puis passe entre des rangées de grands palmiers avant d’arriver au parking. Pause très venteuse pour nous mais cela n’enlève rien à la beauté de l’endroit. De grands palmiers bordent la plage entre deux pans de falaise et les vagues déferlent sur le rivage. Attention baignade interdite pour cause de risque requin comme à beaucoup d’endroits sur l’île mais un beau spot pour se poser pique niquer ou simplement se balader.



Autre stop bord de mer, Manapany -les -bains, ici possibilité de se baigner dans le bassin qui a été aménagé sur la plage.

SAINT JOSEPH & LA RIVIERE LANGEVIN


Après les deux arrêts précédents, la route traverse la ville de Saint Joseph. C’est une jolie ville avec quelques façades de style créoles. Le centre ville avec des boutiques et une mignonne petite église.

Juste après la sortie de la ville, un point d’intérêt à ne pas louper c’est la rivière Langevin. Prenez la route qui part à gauche vers la montagne en longeant la rivière. Les locaux se baignent dans les piscines naturelles créées par les rapides à plusieurs endroits le long de la rouge. AU fur à mesure, la route se rétrécie et après quelques virages on découvre la cascade de Trou noir un gros trou d’eau où des familles se baignent mais le clou du détour c’est la Cascade Langevin ou Cascade Grand Galet. La chute d’eau ou plutôt LES chutes d’eau occupent tout le pan de falaise et tombe dans un grand réservoir où il est possible de se baigner. Attention je préviens elle ne doit pas être bien chaude … Ce jour-là elle est illuminée par un beau rayon de soleil ce qui rend l’endroit incroyablement lumineux.

Petite info pour les amateurs de canyoning apparement il est possible de descendre toute la rivière Langevin.

LES CAPS


En poursuivant la route, au niveau de Saint Philippe, deux caps offrent de très beaux panoramas.

Cap Jaune


Le premier est le Cap jaune, il faut emprunter une route-chemin qui vous mènera en plein milieu des plantations de bananiers. Rien que pour ça le détour en vaut la peine. Après les bananiers, la route fait un virage et se dégrade, il est temps de garer la voiture (comme vous pouvez) et de continuer à pied. Entre deux rangées d’arbres un petit chemin part sur la droite en direction de la mer. Empruntez le et 200 mètres plus loin se trouve le passage pour descendre vers le fameux cap jaune. On n’avait pas vraiment prévu les affaires de rando, ca descend raide, il y a même une corde pour passer la plus grosse difficulté. En bas on débouche dans les rocher sous la falaise du cap jaune qui est … jaune. On y a fait une petite pause pique nique c’était un super spot face aux vagues qui viennent s’écraser contre les roches immergés.


Cap Méchant


Autre cap avec un accès beaucoup plus praticable, le Cap Méchant. Bordées de filaos, les falaises de lave noires plongent dans le bleu profond de l’Ocean Indien. En contrebas on observe même une tortue de mer dans les vagues.



LA ROUTE DES LAVES

Plus loin sur la route, le paysage change radicalement. Un panneau est là pour annoncer ce que l’on avait déjà soupçonné ; nous voici sur la route des laves. Ici c’est plus que nulle part ailleurs le domaine du volcan. Les différentes coulées de laves ont complètement rasé la végétation sur de longs couloirs. Des panneaux indiquent les dates de ces coulées. Au niveau de la coulée 2007 un petit promontoire en bois a été construit pour pouvoir prendre un peu de hauteur et observer ce paysage de désolation.
A Sainte Rose, une petite église aurait été épargnée par la lave lors d’une coulée assez importante, elle est devenue Notre Dame des laves. Aujourd’hui l’édifice religieux coloré trône au milieux de son champs de lave.

L’ANSE DES CASCADES


A Piton sainte rose vous découvrirez aussi l’Anse des Cascades. Il faut descendre vers le littoral vers le parking qui est fléché. Tout autour de cette grande anse se trouve plusieurs cascades, un chemin fait le tour pour se rapprocher de chacune d’elles. Sur le bord de mer de petits bateaux de pêcheurs tout coloré donne un aspect de carte postale au lieu. On sent qu’il pleut beaucoup plus dans cette partie de l’île la végétation est assez dingue comme une sorte de forêt de gigantesques palmiers au tronc recouvert de mousse rouge…

Pour achever notre expédition dans le Sud nous sommes allées jusqu’au Pont Suspendu. C’est un ancien pont que la route contourne dorénavant. L’endroit un peu désaffecté est cependant très photogénique. Attention, il est interdit d’aller dessus, faites ce que je dis pas ce que je fais aha



INFOS PRATIQUES

Où manger ?
Plein de petits snacks proposent des plats à emporter comme Rougail Saucisse, Carry poulet.

Se déplacer ?
Privilégier la voiture de manière générale mais encore plus pour cette partie de l’île.
Budget
Booking.com
Hertz

Où se loger ?
Notre Airbnb était situé à Saint Pierre dans le quartier de Terre Sainte.
Lien « Couleur Océan Indien » via booking.com

Cet article vous a donné envie de découvrir cette partie de l’île de La Réunion ?

Mes autres articles sur l’île de la Réunion :

La Réunion – 3 jours de trek dans les cirques

L’île intense est un terrain de jeu idéal pour les amateurs de randonnée. Le relief se prête parfaitement à son exploration à pied. L’île culmine à 3070m d’altitude au sommet du Piton des Neiges. Ce volcan vieux de plusieurs milliard d’années…

Continuer à lire

La Réunion – Découvrir le volcan du Piton de la fournaise

L’île de la Réunion est surnommée l’île intense en raison de ses paysages riches et changeants. Des plages du lagon au vert des cirques en passant par la forêt, la savane, et le volcan les contrastes sont saisissants et ne manquent…

Continuer à lire




2 commentaires sur “La Réunion – Explorer le Sud Sauvage

  1. Merci pour ton retour ca fait plaisir ! Cette île est incroyable, chaque partie est différente avec une multitude de beautés naturelles à découvrir

  2. Très bien coloré écrit ton article, ça donne envie de suivre tes pas. Et j’aime beaucoup les photos, en particulier une de Cap Méchant 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.