Rome, explorer la ville éternelle

Piazza Navona

Roma non fu fatto in un giorno (Rome ne s’est pas faite en un jour) et il en faut certainement plus d’un aussi pour visiter celle qui set surnommée la ville éternelle. L’histoire de Rome fait partie intégrante de notre culture, l’histoire du bassin méditerranéen et plus encore. De l’Italie, je connais la plupart des grandes villes, la région des Pouilles et la Sicile mais je n’avais pas encore découvert la capitale. Rome met des étincelles dans les yeux de tous ceux qui la visite, j’ai enfin découvert les raisons de cet émerveillement général. Quatre jours dans la capitale italienne pour explorer ce musée à ciel ouvert. Andiamo!

#Label
  • Le centre historique
  • La Rome antique, Colisée et forum romain
  • L’Etat du Vatican
  • Trastevere & le janicule
  • Testaccio
  • Guide pratique : où manger ? où sortir ? où loger ? comment se déplacer ?


LE CENTRE HISTORIQUE

Trevi & Quirinale

Le centre historique de Rome (centre storico) regorge de trésors. Les places célèbres se relient entre elles par de mignonnes petites ruelles. Commençons par la plus célèbres des fontaines, la fontaine de Trevi. Allez y tôt de préférence pour éviter la foule. L’Océan trône sur son char au milieu de cette immense fontaine de marbre blanc. La légende veut que l’on jette une pièce par dessus son épaule droite avec la main gauche pour être sur de revenir à Rome. Depuis peu, il est interdit de s’approcher tout au bord de la fontaine. C’est grandiose et rafraichissant.

Grimpez ensuite la colline du Quirinal. Ancienne résidence d’été des papes le palais du Quirinal est depuis 1848 la résidence du président italien. grimpez au Palais du Quirinale.



Le Panthéon

Dans la liste des incontournable, je voudrais le Panthéon. C’est une belle surprise car je ne m’attendais pas à être émerveillée par ce bâtiment, un des plus ancien de Rome. Agé de 2000 ans, c’est aussi l’un des édifices les mieux conservés de la ville. D’un aspect extérieur un peu brut, il se révèle totalement dès que l’on passe le seuil ; on découvre une gigantesque coupole, trouée en son centre ce qui crée un puit de lumière servant également de cadran solaire. Le sol en marbre de différentes couleurs et tous les murs sont travaillés, c’est remarquable. Construit sur les ruines d’un temple en 125, c’était un temple dédié à tous les dieux qui fut transformé en église chrétienne en 608. Y reposent notamment le peintre Raphaël et l’empereur Victor Emmanuel II. La coupole du Panthéon fut la plus grande coupole du monde jusqu’au 15e siècle, 43,4m de diamètre.


Pour cette visite c’était assez intéressant d’avoir un guide (15€ billet entré inclus) qui nous a tout expliqué mais vous pouvez aussi prendre un audioguide (6€).

L’exploration du centre se poursuit avec les ruines du Largo di Torre Argentina. Sur cette place on peut observer les ruines de 4 temples et le grand théâtre de Rome. C’est dans cette zone que Jules César fut assassiné.

Pizza Navona & autres trésors du centre-ville

Des places et des fontaines, il y en a bon nombre à Rome mais j’ai eu un immense coup de cœur pour la Piazza Navona, un vrai joyau. La place occupe l’ancien emplacement du Stadio di Domiziano. Avec ses fontaines et les palais qui la borde c’est un vrai joyaux en plein cœur de Rome. vous pouvez observer les détails de la Fontana dei Quattro Fiumi (fontaine des quatre fleuves) en mangeant une glace et en profitant de la fraicheur dégagée par la fontaine.

Vous pourrez ensuite vous rendre Piazza Farnèse pour voir un des plus beaux palais renaissance de la ville. Il est aujourd’hui occupé par l’Ambassade de France.

A voir également : Piazza del Popolo, Piazza di Spagna et ses célèbres escaliers de la Trinité des monts, les églises, les petites rues,…

Sur votre chemin, n’hésitez pas à passer la tête à l’intérieur des cour, de magnifiques palais se cachent derrière les épais murs en pierres.

Villa Borghese & Villa di Medicis


En montant les escalier de la Piazza di Spagna ou bien au dessus de la Pizza del Popolo vous arriverez dans le poumon vert de la capitale italienne. Dans ce grand parc se trouve la Villa di Medicis qui domine la ville. Ce palais Renaissance abrite des collections d’art. Ses jardins et les collections se visitent. On attint ensuite le parc de la Villa Borghese. C’est un ensemble de 80 hectares où il fait bon se reposer, se balader ou encore découvrir les différents bâtiment qui s’y situent.

LA ROME ANTIQUE

Rome est un musée à ciel ouvert et c’est encore plus vrai lorsque l’on se rend dans sa partie antique.

Le Colisée

La pièce maitresse, la star de ce quartier c’est bien entendu le Colisée. Classé au patrimoine Mondiale de l’Unesco, il figure au rang de Merveille du Monde Moderne. C’est ma deuxième merveille visitée (pour voir la première c’est par ici) et je dois admettre que c’est assez impressionnant. D’une part le bâtiment qui se dresse devant moi est colossal, d’autre part son Histoire est riche.

Un petit mot d’histoire
Le Colisée abritait 50 000 places et fut inauguré par Titus en 80. C’est un véritable chef d’œuvre d’ingénierie pour cette époque. Il a été au centre des loisirs des romains en proposant des jeux bien souvent sanglants : combat de gladiateurs, combat de fauves. Au total on estime que 9000 gladiateurs s’y affrontèrent et 10000animaux y perdirent la vie. Il fut abandonné à la chute de l’empire romain puis pillé de ses matériaux précieux.

Pour visiter le Colisée il faut réserver ses billets avec ou sans visite sur : 24€ Colisée + Forum
Vous trouverez aussi des guides devant l’entrée : comptez 35€ pour une visite guidée Colisée + Forum
www.coopculture.it

Le forum romain


Tout aussi impressionnant le Forum Romain est une plongée dans l’histoire de Rome et témoigne du passé. Jadis le cœur du monde antique, le forum romain était un ensemble de bâtiments, de temples, de palais. Il faut faire preuve d’un peu d’imagination pour s’imaginer à l’époque de Jules César dans ces allées. C’est assez émouvant. La zone est immense, un immense champs de ruines dans lequel on déambule en essayant de repérer ce qui était quoi : le mont palatin, le temple de Jules César, la Curie, l’arc de septime severe, la colonna di Foca, la piazza del foro, la place du capitole … et bien plus encore.

Ensuite, quittez le Capitole et la période antique, vous arrivez Piazza Venezia devant l’imposant Vittoriano, le monument érigé à la gloire de la République. Il es tpossible d’y monter pour avoir une vue panoramique.

LA CITE DU VATICAN

Le Musée du Vatican & la Chapelle Sixtine

Pour visiter le Vatican l’idéal est de se motiver tôt et de réserver sa visite à l’ouverture. Deuxième tips : une fois entrés dans le musée, allez directement à la Chapelle Sixtine en empruntant le chemin rapide (suivre les flèche) pour admirer le plafond avant que la foule n’arrive jusque là.
Réservation des billets pour le Musée du Vatican : Réservation billets ici
Audioguide conseillé : 8€

Le musée du Vatican est très grand et présente essentiellement des objets religieux appartenant à son histoire. Levés les yeux dans chaque pièce les plafonds son de vrais chef d’oeuvre et le must est bien entendu celui de la Chapelle Sixtine peint par Michel Ange et représentant en son centre, la création avec Adam et Eve. Le musée comprend également la visite des différentes voitures papales des carosses à la papamobile de Jean Paul II.

Saviez vous que c’était un pays à part entière ? L’état du Vatican fait 44 hectares c’est le siège de l’église catholique qui abrite la demeure du pape actuel et d’autres personnages de l’église.

Basilique & place Saint pierre

Après la visite du Musée nous sommes allés jusqu’à la place Saint Pierre, de là vous pouvez monter jusqu’à la coupole de la basilique
Tarif : 8€ pour 520 marches à pied / 10€ pour Ascenseur + 320 marches

Une première salve de 200 marches mènent jusqu’au pied de la coupole, puis on pénètre à l’intérieur pour y découvrir le chemin de ronde intérieur perché au dessus de la nef au cœur de la coupole. Les murs sont recouverts de mosaïques et le dôme est impressionnant. L’ascension se poursuit dans l’épaisseur de la coupole, claustrophobes s’abstenir ! Après 520 marches un mini escalier débouche sur la plateforme au sommet de l’édifice. La vue est saisissante, devant nos yeux s’étend la place Saint Pierre, le Tibre, Rome, on voit loin ! A la redescente on arrive directement à l’intérieur de la Basilique qui est aussi immense. En descendant quelques marches sous terre on peut voir le tombeau de Saint pierre.

TRASTEVERE & LE JANICULE

Pour prendre la hauteur à Rome, outre la Coupole de la Basilique Saint Pierre, je vous recommande de grimpez sur le Janicule. Cette petite colline domine une bonne partie de la ville et offre une vue sur tout le centre, les alentours jusqu’aux montagnes plus loin. La vue donne des deux côté, côté ville à L’est et côté pas grand chose d’interessant à l’ouest mais c’est le côté sunset et c’est plutôt pas mal!

En contrebas du janicule s’étend la quartier de Trastevere. Des mini rues pavées, avec plein de petites places. C’est typique, très dolce vita, sans voiture, un quartier coup de cœur. Ces atouts en font LE quartier de prédilection pour sortir boire un verre ou manger au restaurant.

TESTACCIO


Moins touristique que les autres quartiers, Testaccio n’en vaut pas moins le détour. Situé plus en périphérie du centre -ville, ce quartier est connu des romain pour les sorties nocturnes. C’est un quartier en plein renouveau où j’ai aimé me promener une demi-journée.

Pour commencer un bon petit déjeuner à la Pasticceria Barberini (voir rubrique « où manger? ») puis direction le petit marché du coin dans une hall assez moderne mais on y trouve de tout et même un food court si vous voulez faire une halte le midi.

Juste à côté de ce marché se trouvent les anciens abattoirs, le Mattatoio. Ce lieu de base peu chaleureux est en pleine réhabilitation. Les bâtiments de l’ancien abattoirs hébergent un centre culturel, des expositions artistiques, une bibliothèque, et plein d’autres choses encore. L’histoire des lieux est bien présente car les chaînes et crochets ont été conservés et sont bien apparents. Comme tous les lieux de ce genre, c’est un espace de choix pour les graffeurs qui ont pris possession des murs des parties encore abandonnées. Un chouette décor, un mélange des genres comme j’aime beaucoup en découvrir.

Sur la même rue, se trouve le Monte Testaccio, l’Histoire veut que ce petit mont ait été formé par les tessons d’amphores qui ont été empilés à cet endroit, 53 mètres de haut quand même ca fait quelques tessons ! A cette petite colline s’adossent quelques restaurants. Plus loin on peut marcher le long du mur d’enceinte jusqu’à Pyramide, où se trouve la pyramide de Caio Cestio !

La visite de Testaccio est le moment opportun pour aller visiter les ruines parmi les plus impressionnantes de Rome ; les termes de Caracalla. Je n’ai pas pu les visiter car je me suis pointée le seul jour de fermeture, n’y allez pas le lundi c’est un conseil 😉 L’histoire raconte qu’ils ont été construits par l’empereur Caracalla en 216 et les bains pouvaient accueillir jusqu’à 8000 personnes par jour. Rien que de l’extérieur les ruines paraissent impressionnantes et relativement bien conservées. Il faudra revenir à Rome pour voir ça de plus près.
Terme de Caracalla : ouverture selon la saison, sauf le lundi. 8€/personne

GUIDE PRATIQUE

OU MANGER ?


La nourriture italienne c’est quelque chose ! Difficile de mal manger en Italie mais en revanche facile de se faire avoir. Du petit déjeuner au diner voici quelques adresses testées et approuvées.

Que manger : pour le petits déjeuners, pour rester typique choisissez un cornetto nutella et un café. Pour les repas les spécialités romaines sont les pâtes caccio et pepe (fromage fondu et poivre), la sauce amatriciana (lards fumé / tomates/basilic), et plein de spécialités italiennes comme les bruschettas, les pizzas (plutôt napolitain), le ragù,.. sans oublier la burrata!

Petits déjeuners

Bistro
Proche du Vatican
Via della conciliazione, 8

Rione Monti
Petit déjeuner en face du Colisée

Pasticceria Barberini
Via Marmorata 41

Manger une glace

Otaleg
Petit glacier très bon dans Trastevere
Via di San Cosimato 14, Roma

Piazza Navona
Il y a l’embarras du choix et c’est un bonheur de déguster une glace sur cette magnifique place

Se restaurer midi et soir

Hostaria de Pastini
Près du Panthéon
Restaurant de spécialités italiennes, pas trop touristique et très bien situé

Divinostilia wine bar
Près du Colisée
Prix très raisonnables, cuisine délicieuse,
Via Ostilia, 4 – Roma

Osteria Caccio e Pepe
Dans Trastevere

Tonnarello
Dans Trastevere
Délicieux, bonne ambiance
Via della Paglia, 1



Où sortir?

Le quartier incontournable pour sortir boire un verre est sans aucun doute Trastevere. Ses petites rues regorgent de bonnes tables et bars, l’ambiance dans la rue est aussi au rendez-vous.

Où chiller ?

Envie de se poser un peu ? J’ai adoré me poser dans l’herbe du parc de la Villa Borghese, on a tout de suite l’impression d’être ailleurs. Une promenade le long du Tibre est très agréable aussi. Pour chiller avec vue, grimpez en haut du janicule.

se loger ?

J’ai logé à l’Hôtel 87 qui était très bien situé à 5 minutes de la Fontaine de Trevi, en plein centre.

Comment se déplacer ?


Métro : tout le monde le dit, les romains les premiers ; le métro de Rome n’est pas terrible, c’est pas très propre et propices aux pickpockets

Taxi : Oubliez Uber et toute la clique car ici c’est le taxi classique mais attention aux arnaques, fixez bien le prix avant de démarrer la course. Compter 50€ pour un trajet aéroport /centre-ville

A pied : c’est encore le plus pratique ! Dès que possible déplacez vous à pied, il y aura toujours des choses à voir sur le chemin.

Car sharing : C’est mon option privilégiée pour les « grands » déplacements de plus de 45 minutes à pied. Avec l’application Car2go vous pouvez repérer les voitures à proximité et il suffit d’un code pour la déverrouiller. Faites vos trajets et garez-la au point d’arrivée. C’est aussi simple que ça et pas très cher.
Car2go devient Share now : lien vers le site

Pour finir, n’hésitez en beauté, n’hésitez pas à faire un Rome by night (en car2go par exemple), tous les monuments sont éclairés et le spectacle grandiose!

Arriverderci Ciao Roma !

N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires, j’y répondrai avec grand plaisir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.