Vietnam – Sapa, trek entre montagnes et rizières

Après un trajet depuis Hanoï en train de nuit, nous arrivons dans le Nord du Vietnam à Lao Cai – à la frontière avec la Chine. 1 heure de voiture est nécessaire pour rallier Sapa dans les montagnes à 1635m d’altitude. La route tournicote et peu à peu apparaissent les fameux paysages de rizières qui habillent les pentes de la vallée.

L’histoire de Sapa est relativement liée à la présence française du temps de l’Indochine, c’était et cela reste une station balnéaire de montagne assez prisée de par le climat plus tempéré que le reste du pays l’été. Un petit lac entouré de belles bâtisses et les Alpes Tonkines avec le sommet du Mont Fansipan qui culmine à 3000m comme toile de fond… un petit air d’Annecy.

Nous logeons à l’ecolodge au village de Ta Van en contrebas dans la vallée [lien dans la rubrique « Pratique » en bas de l’article]. Plusieurs villages sont peuplés par des ethnies encore encrées dans leurs traditions. Les femmes portent les vêtements traditionnels et ce sont principalement elles qui servent de guident aux randonneurs. Elles passent une majeure partie de leur temps à broder des vêtements et petits ouvrages qu’elles vendent aux touristes de passage – attention ce sont de sacrées commerçantes !

Pour découvrir la région l’activité principale c’est la randonnée ou les balades en moto.

JOUR 1, RANDONNEE DANS LES RIZIERES

Envie de randonnée, on opte pour un trek de 15km en remontant la vallée vers Sapa avec notre guide Su – une femme de l’etnie Giays.

Prise de hauteur au dessus de Ta Van, et l’on traverse les magnifiques paysages de rizières, on croise des chiens, des buffles – « c’est pas dangereux? » Des femmes Giays nous accompagnent en plus de notre guide. Ca monte, ca descend, ca glisse c’est sport! Le paysage fait oublier que les jambes commencent à tirer après deux fausses nuits. Les rizières recouvrent les pentes des montagnes en dessinant de jolies arabesques, c’est magnifique. Arrêt au village de Lao Chai nous visitons l’école puis, c’est l’heure de la pause déjeuner dans un petit restaurant pour marcheurs avec vue. Dès que l’on s’arrête, qu’est-ce qu’il fait froid ! L’après-midi nous repartons dans la campagne au fond de la vallée jusqu’à CatCat. La cascade est belle mais tout ce qui a été construit autour est tellement surfait – nids, hamac,… quand Instagram prend le dessus sur la réalité.

JOUR 2, RANDONNEE VERS LE BAS DE LA VALLEE

Trek de 14km dans le sens opposé de la veille. toujours avec Su notre guide de la veille qui est contente de nous retrouver !

Vue sur les rizières comme la veille puis l’on traverse une forêt de bambou pendant un moment pour atteindre une immense cascade. De là -haut on a la vue sur toute la vallée, c’est très beau. Après être descendues en bas de la chute on traverse la vallée jusqu’au village de Giang Ta Chai puis on descend au fond de la vallée jusqu’à Su Pan. Très différents de la veille, les paysages restent magnifiques avec la vue sur la vallée et les sommets qui se découpent en arrière plan.

JOUR 3, SAPA ET LES CASCADES

Dernier jour à Sapa ou plutôt demi journée. Ce timing nous donne juste le temps d’aller voir les grandes cascades de la vallée. On fait un tour dans Sapa puis ont rouve un chaufeur pour nous conduire aux deux cascades que l’on a repérées.

Love waterfall, 30 min aller depuis l’entrée du site pour découvrir cette immense cascade nichée au coeur de la forêt la ballade le long de la rivière est superbe.

Silver waterfall, se trouve directement sur un côté de la route, il faut juste monter de très nombreuses – et très hautes marches – pour atteindre le point de vue.

HEBERGEMENT ET NOURRITURE

Il fait très froid en décembre dans les montagnes – 14 degrès maxi la journée et 3 à 6 degrès la nuit. Pas de chauffage mais heureusement les couettes sont chauffantes!

On se console du froid grace à la nourriture qui est délicieuse et on découvre avec grand plaisir le traditionnel Pho : un bouillon avec des nouilles de riz, des crudités et une viande ou du tofu. Les nems sont à tomber et le thé citronnelle/gingembre fini de nous réchauffer

.

Bon à savoir : de Sapa, un téléphérique rejoint directement le sommet du Vietnam en 15 minutes. Pas assez équipée pour envisager de monter à 3000m on a abandonné l’idée mais à regret.

Pratique:
Durée & saison:
Prévoir minimum 3 jours plein pour avoir le temps de faire plusieurs randonnées.
En décembre il faisait 6 à 12 degrés donc trop froid pour monter au Mont Fansipan sans un vrai équipement de montagnes.
Les rizières sont différentes à chaque saison, la guide nous à indiqué que c’est très beau en septembre.

Budget

Randonnée avec guide: 20-22€ / pers pour un trek avec un guide privé + prévoir acheter des souvenirs pour remercier les femmes qui accompagnent la guide.

Logement : 15€/nuit pour 2 au Ta Vàn Ecolodge, lien Booking.com

Nourriture : Repas environ 2€ un plat type Pho, 1€ une bière

—-

Direction le bus pour rallier la prochaine étape : Tam Coc – La baie d’Along terrestre – lire l’article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.