Vietnam – Hanoï, capitale incontournable

Souvent la porte d’entrée du pays pour les voyageurs, Hanoï est un mélange d’histoire et de modernité ; un incontournable à visiter au Vietnam. Visitée le jour de l’arrivée et le jour du départ, deux jours complets nous ont permis de faire quelques visites dans la capitale tumultueuse.
La ville est située entre deux fleuves sur un delta, une situation exceptionelle pour le commerce qui lui a permis de se développer.

Hop! Drop de bagage dans un petit hôtel pour visiter léger. L’exploration de la ville commence par le vieux Hanoï, à pied en tachant de ne pas se faire écraser. Peu de voitures mais une multitude de scooters qui foncent à travers les rues sans se soucier aucunement de notre envie de traverser … Frayeurs et fous rires, il faut quelques moments pour prendre le pli : stratégie & détermination sont nécessaires pour se jeter dans ce flot déchainé !

  • VIEILLE VILLE & HOAN KIEM

Au coeur de la ville le Lac Hoan Kiem est un bon point de départ au milieu de cette agitation. Un pont rouge traditionnel mène à une petite île abritant le temple Ngoc Son qui se visite rapidement. Sur le lac, on aperçoit Thap Rua, la tour de la tortue. C’est un endroit paisible riche de légendes ; on raconte qu’une tortue géante aurait volé l’épée sacrée.



A quelques minutes à pied, il faut emprunter une petite rue pour rejoindre la Cathédrale Saint Joseph. Dépaysement total et l’impression de ne pas avoir quitté l’Europe. Construite par 1886, elle se dresse sur une place où en ce 4 décembre trône un immense sapin de Noël et même une crèche. Autour ont fleuri des bistrots empruntant des noms français.

Dans le centre, le quartier des corporations est un lieu atypique. Les rues on historiquement étaient réparties selon les différents coeur de métiers ; à l’origine au nombre de 36 elles se sont multipliées mais les noms de rues sont toujours évocateurs. « Rue de la soie », « rue des marchandises », « rue des articles religieux », mais aussi plus moderne….la rue des luminaires et, en cette période de fête, une rue entièrement dédiée au décorations de Noël, ça brille, ça clignote, des déguisements de père Noel et des grosses cloches dorées par centaines, en contraste total avec le reste et les 20 degrés affichés au thermomètre ! Attention à la circulation folle mais il faut lever la tête pour admirer le mélange de tradition et de modernité qu’offre les façades des maisons, certaines sont magnifiques.

Une envie de marché ?! Celui de Donc Xuan s’étale sur plusieurs étages, c’est le plus grand marché de Hanoï. On y trouve de tout, des produits frais, voire même très frais – oui, ce sont des grenouilles vivantes ! C’est aussi un endroit parfait pour trouver des souvenirs et des pièces d’artisanat.

Incontournable du quartier, « Train street » est célèbre pour voir passer les trains au ras des maisons. C’est par là que passera notre train de nuit pour nous conduire dans les montagnes du Nord >> voir article sur Sapa
Des commerces au ras des rails, des hommes qui jouent aux cartes sur les voies – interdit mais exaltant. Attention un train peut vite arriver, clic clic photo souvenir de cet endroit impressionnant. Demandez aux locaux à quelle heure le train passe ! Photo prise au Nord de la gare.

  • DISTRICT DE BA DING

Au Sud du district de Ba Dinh, se trouve un des plus beaux temples de Hanoï ; le Temple de la Littérature. Très bien conservée depuis sa construction en 1070, il consacre les érudits du pays, on y trouve les stèles des étudiants les plus méritants.  Passé le porche d’entrée du jardin, on est complètement déconnecté du reste de la ville. Il faut passer plusieurs portes pour atteindre le bâtiment principal. L’endroit est grandiose, un véritable havre de paix chargé d’histoire.

Au Nord de la ville, le Lac de l’Ouest est immense, 500 ha autour duquel se trouvent essentiellement des quartiers résidentiels plutôt huppés et celui de Tay Ho prisés par les expats. Balade sur la rive Sud où l’on trouve plein de restaurants et de jolies pagodes.

Le district de Ba Ding abrite les grandes institutions et garde la trace du passé communiste du pays de la période Ho Chi Minh. Au Sud du lac de L’ouest un grand parc abrite le palais présidentiel que l’on devine à travers le feuillage : une grande bâtisse coloniale de couleur jaune. En poursuivant vers le Sud on atteint la grande place Ba Dinh, rectangulaire, plate, très communiste en somme. Y trône le mausolée de Ho Chi Minh, un cube en marbre dans le style austère, où, à l’inverse de la volonté du défunt, son corps a été conservé et si on a bien tout compris on peut aller se recueillir devant la dépouille…no merci!

En retrait de la place, se dresse la pagode au pilier unique. Vous vous demandez surement comment elle peut tenir sur un pilier, la réponse est évidente, c’est un très gros pilier central! Le lieu est très couru des touristes, on ne s’attarde pas dans ce coin.
Les rues alentours sont bordées de très très belles villas qui abritent pour la plupart des ambassades.

Belle découverte, Hanoï est une capitale asiatique riche en histoire et en culture. Il y a beaucoup à faire, à voir, et surtout à gouter !

Où manger ?

Le restaurant de Hoang – Vieux Hanoï
66 Hang Buom Hang Buom Ward, Hanoi           
> Cuisine traditionnelle vietnamienne, délicieux Pho et Bun Cha

Madame Hien – Quartier de Hoa Kiem
Gastronomie locale revisitée par un chef français, Menu 36 streets pour tester 5 plats différents. Cadre superbe dans une villa du 19e siècle. Environ 35 euros par personne.

Stands de rue
Les spécialités locales se goutent aussi dans les petits stands de rue, par exemple à côté du Dong Xuan market

Infos pratique

Pour se déplacer, privilégier de marcher en faisant attention en traversant ! Louer un scooter parait une entreprise risquée, mais faisable !
Pour aller à l’aéroport la solution la plus pratique reste le taxi : Aéroport – Centre ville : 300 000VND taxi. On a aussi vu des bus, beaucoup plus économiques, mais demandez à votre hôtel pour comprendre les horaires et partir à temps !

Laisser un commentaire