Guadeloupe – Basse Terre entre randonnées, plages et cascades

Vue sur la route, Basse Terre

Après avoir passé quelques jours sur Grande Terre (voir article), je traverse la Rivière Salée, un fin bras de mer, pour rejoindre Basse Terre. Le contraste est saisissant, les deux parties de la Guadeloupe sont très différentes l’une de l’autre. Jungle, cascades, la Grande Soufrière, … les paysages de Basse Terre sont verdoyants, intenses.

CHASSE AUX CASCADES & RANDONNEES EN BASSE TERRE

La route de la Traversée et ses cascades

Basse Terre est beaucoup moins habitée que Grande Terre et pour cause, le relief et la végétation luxuriante ne laisse pas un espace très confortable. Pour se déplacer il faut emprunter la route qui fait tout le tour de l’île ou bien opter pour la Route de la Traversée qui permet d’aller d’Est en Ouest en une vingtaine de minutes. Cette route qui traverse la jungle permet une immersion directe dans les richesses de la forêt. Vous pourrez vous arrêter au Saut de la Lézarde ou bien à la Cascade aux Ecrevisses qui est très facile d’accès. Après 5-10 minutes de marche sur un chemin aménagé vous découvrez la chute et son bassin. Le bain y est très agréable. J’ai aussi testé le bain dans la rivière qui était très agréable. 

Sur ce parcours se trouvent aussi de nombreux départs de randonnées en pleine jungle plutôt bien balisées pour rejoindre le littoral ou faire une boucle à l’intérieur des terres. Une des plus connues est la randonnées du tour des mamelles au niveau du passage du col entre ces deux pitons verdoyants.

Saut des trois cornes

La chasse aux cascades est lancées, la Guadeloupe ne s’appelle pas l’île aux mille eaux pour rien. Direction Sainte Rose d’où l’on peut partir à la découverte de plusieurs cascades. J’ai opté pour le Saut au Trois Cornes en raison du timing que j’avais. Il faut se garer au parking des sources chaudes de Sofaia. Au niveau du parking un panneau indique le sentier. Vous pouvez opter pour la petite randonnée jusqu’à la cascade ou bien le tour de la Tête d’allègre (plus long). 

Mon conseil, suivez les indications du panneau et partez par le chemin de droite en suivant les numéros dans l’ordre 1,2,3,… car l’autre côté est plus en pente, donc a priori plus rapide mais plus casse-gueule en descente! Cette randonnée est souvent humide et très glissante, prenez des bonnes baskets qui ne craignent rien. 

Le chemin serpente dans la forêt en descendant. Vous arriverez ensuite à la rivière qu’il faudra traverser. Mon équilibre et moi même avons opté pour une traversée pieds nus directement. De l’autre côté il ne reste plus que 300 mètres avant de découvrir le fameux saut des trois cornes. Il n’y a pas de bassin pour se baigner mais la chute forme une douche idéale pour se rafraichir. Au retour, j’ai retraversé la rivière puis opté pour le retour au parking le plus direct et pentu pour terminer ma boucle. Les passages les plus difficiles sont assurés par une corde qui permet de faciliter la montée.

Compter 1h30 pour faire l’aller retour – prévoir en plus le temps de baignade

Saut d’Acomat

Dans la partie occidentale de la Basse Terre, je décide d’aller voir le Saut d’Acomat. Au Sud de Pointe Noire, il faut emprunter une petite route pour s’enfoncer dans les terres. Les points de vue sont très jolis. Après 10 minutes je me gare sans difficulté et trouve le panneau indiquant la chute. Surprise ! le chemin est très trèèèès raide et glissant car il a plu récemment. Je prends mon temps pour descendre jusqu’à la rivière et je vois la chute au loin à gauche. Pas d’autre solution que de traverser la rivière, là encore pieds nus pour rejoindre le bassin. La cascade est très jolie avec ses grosses feuilles qui forment un mur de végétation juste au-dessus. Je m’y suis baignée, elle était un peu froide mais très agréable. Des grosses roches enserrent le bassin et forme comme une piscine naturelle

Cascade du Carbet

La cascade du Carbet est en réalité un ensemble de trois sauts assez impressionnants. On repère le filet blanc qui se jette dans la jungle depuis la mer. Le moyen le plus simple de s’y rendre est de se rendre au parking de Capesterre Belle d’eau. De là le sentier est plus que bien balisé pour atteindre la première chute. Le chemin traverse une jungle intense, la végétation est luxuriante et le temps était très humide lors de ma visite que qui a rendue cette randonnée presque mystique. 
Compter 1h30 A/R pour la chute la plus proche. 
Prix : 5 euros entrée (et parking)

Sur le chemin vous verrez un panneau vers la deuxième chute. Moins bien balisé, il s’agit de grimper au dessus de la chute ce qui demande 4h A/R d’après le panneau. 

Sommet de la Guadeloupe, ascension de la Grande Soufrière

Evidement une des excursions incontournables de Guadeloupe est l’ascension du volcan de la Soufrière. Seul petit bémol celui ci à la tête dans les nuages environ 300 jours par an donc il y a très peu de chance d’avoir une vue dégagée et une randonnée très agréable. Pour accéder au départ de la randonnée il faut se rendre au Parking des Bains Jaunes. De là vous pourrez partir en direction du sommet ou bien de la chute du Gallion. Tout est bien indiqué. La randonnée commence sur un chemin bien tracé dans la jungle puis débouche sur un chemin à découvert dans une végétation beaucoup plus basse. Bien que l’ascension ne prenne que 1H30 le temps m’a contrainte à faire demi tour. Une pluie tropicale s’est abattue sur moi et une dizaine de personnes en descente m’a confirmé que le sommet n’était pas découvert. Trempée jusqu’à l’os et n’arrivant plus à protéger mon matériel photo j’ai donc décidé de faire demi-tour. 

Le petit tips si vous voulez tenter l’ascension est de partir le plus tôt possible avant que les nuages ne montent. Malgré cela il faudra avoir la météo avec vous. Plus évident en saison sèche biensûr. 

LES PLAGES DE BASSE TERRE

Loin des plages de sable blanc comme celle de la Caravelle à grande Terre (bien article), les plages de la Basse Terre sont plus sauvages. On trouve aussi des plages de sable noir en se rapprochant du volcan au sud. 

Plage de Malendure

Cette plage est une des plus réputées. La Plage de Malendure est une jolie anse de sable noire au bord de laquelle on trouve des petits restaurants de toutes les couleurs. Mais, le spectacle est sous l’eau. Vous pourrez embarquer pour une excursion de plongée mais en réalité vous pouvez aussi aller explorer par vous même. Depuis la partie droite de la plage, nagez 50 mètres vers le large, vous repérerez les herbiers et vous aurez peut être l’occasion de voir une tortue. Puis, rejoignez le côté totalement à droite de la baie, le long des rochers sous l’eau se cache un beau spectacle. De nombreux poissons évoluent dans le récifs, vous ferez surement de belles rencontres. 

Grande Anse

C’est la plage que j’ai préféré à Basse Terre. Sa longue étendue de sable jaune s’étend sur des centaines de mètres. Avec ses palmiers tout le long c’est l’image de carte postale de la Guadeloupe. De part sa situation c’est aussi le spot idéal pour les couchers de soleil. 

Plage de la perle

Un peu semblable à Grande Anse, la plage de la Perle est très calme, bercée par les vagues c’est une longue étendue sauvage moins fréquentée car un peu plus au Nord de Deshaies. 

Plage de Tillet

Crush pour cette petite plage, en contrebas d’un virage de la route le chemin se faufile sous les arbres et révèle la Plage de Tillet. C’est une petite plage de sable doré coincée entre deux collines. Il est impossible de la voir depuis la route. Le plus qui fait tout sont charme c’est la couleur du sable qui contraste avec la couleur des vagues et la vue sur le petit ilet en face qui parfait le paysage. 

INFOS PRATIQUES

Où manger ? 

Vous trouverez des petits restaurants au bord de la plage de Grande Anse ou de Malendure ou encore dans les villes de Deshaies et Sainte Rose. 

Où se loger ? 

Coup de coeur pour mon logement à Deshaies. 
Lien Booking

Comment y aller ?


Vol direct depuis Paris – Air France ou Air Caraïbes
Prix de mon billet acheté 15 jours avant – 440€ avec Air France


Comment se déplacer ?


Sur place il est primordial de louer une voiture sauf si vous voulez uniquement profiter de la plage.
Prix voiture de location : 150 euros + 70 euros assurance pour 7 jour

Découvrez les autres articles sur cette destinations et sur des voyages similaires :

GUADELOUPE – DECOUVRIR GRANDE TERRE & PETITE TERRE

Grande Terre est la région orientale de la Guadeloupe. Sable blanc, cocotiers, champs de cannes à sucre, … C’est l’endroit idéal pour se prélasser dans un décor de carte postale. Au Nord on trouve aussi des falaises et des sentiers idéaux pour faire de petites randonnées. Voici les points d’intérêts et informations sur cette première partie de mon voyage.

Je veux lire la suite !

Madère – 4 jours sur l’île enchanteresse

Madère pour moi c’était l’île où mes parents étaient allés chercher un bateau quand j’étais petite, un bout de rocher, un pays imaginaire de mes 5 ans … mais non cette île portugaise existe bel et bien dans l’Océan Atlantique au large du continent africain à hauteur du Maroc. Une île avec de multiples facettes, le paysage est changeant en permanence, le climat presque tropical avec une nature incroyable, découverte de cette petite perle de l’Atlantique …

Je veux lire la suite !

Evalue ce contenu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.