Lima, une capitale à explorer ..

Troisième court séjour péruvien sur une base professionnelle et, cette fois-ci malheureusement, pas le temps d’organiser une excursion ; je reste à Lima 3 jours c’est assez express. C’est l’occasion parfaite pour vous faire partager mes découvertes de la capitale péruvienne et l’infime partie que j’en ai explorée.

Un zeste d’histoire ?
Lima a été fondée par Francisco Pizarro en 1535 à côté du site Inca de Pachacamac, la région est donc habitée depuis très longtemps ; elle détrône Cuzco et devient la capitale grâce à son emplacement stratégique en bord de mer. Elle a connue une expansion rapide entre 1980 et 2000, elle abrite près de la moitié de la population du Pérou. Aujourd’hui c’est une très grande ville étendue bordée par l’Ocean Pacifique et formée de plusieurs grands quartiers ayant chacun leurs spécificités.

 

#MIRAFLORES

Commençons par Miraflores tout simplement car c’est là que se trouve mon hôtel. Pas grand chose de typique au premier abord c’est un quartier plutôt riche qui concentre des hôtels, de beaux immeubles d’habitation, pour les nombreux expatriés, et qui a l’atout principal d’être au bord de la falaise, au bord de l’Ocean.  Une longue promenade longe le haut des falaises avec des parcs. El Parque del Amor est l’un des plus connu et des plus jolis avec  ses mosaïques multicolores et ses statues de couples enlacés. Le malecon de Lima est le rendez-vous incontournable des runners locaux ! Pour les courageux il est possible de faire une boucle en descendant au bord de mer mais attention il faudra remonter, j’en ai fait l’expérience, c’est raide!

Au coeur de cette agitation, le centre commercial de Larcomar construit en sorte d’amphithéâtre dans la falaise, permettant aux restaurants et boutiques d’être face à la mer. En juin c’est l’hiver et le ciel reste nuageux presque brumeux toute la journée, la vue n’est pas exceptionnelle; mais cet été lorsque je suis venue en décembre cela prend une toute autre dimension, avec  vue sur l’île de San Lorenzo en face.

img_8710.jpg
Facile à descendre, mais il faudra remonter

Vue depuis le rooftop du Belmond Park Hotel
Restaurant Popular, Larcomar
Pisco Punch, plus fruité et moins fort que le célèbre Pisco Sour

Larcomar

Ce dernier séjour me permet de découvrir qu’en retrait de cette modernité le quartier abrite aussi des vestiges des civilisations pré-incas de Lima. Je visite les ruines de Huaca Pucllana. Le site impressionne par sa taille et le contraste saisissant avec les buildings alentours. Je suis la visite guidée obligatoire, le site est plus grand qu’il n’y paraît : les anciennes maisons, la place du peuple, puis on monte sur la pyramide pour découvrir les lieux qui étaient réservés aux gens importants. D’en haut l’on pouvait a l’époque (200-700 ap JC) voir deux autres pyramides similaires et surtout surveiller les environs.

Coup de coeur gastronomique: 
Restaurant Huaca Pucllana
Le petit plus, la vue sur les ruines illuminées

Restaurant Popular
Pour goûter tout type de spécialités

Restaurant Brujas de Cachiche 
Cuisine péruvienne dans un joli cadre avec pianiste en live

9bc42e2b-b993-4131-8c55-a4c9f3dbd1d8.jpg

#BARRANCO

Ce serait bien mon coup de coeur local… Ancien quartier colonial, cela ne fait aucun doute dès le premier coup d’oeil tant les rues de Barranco sont colorées et bordées de bâtiments bas à forte influence espagnole. Le quartier n’en est pas moins moderne et animé ; on y trouve de très nombreux restaurants et une jolie promenade où des artistes ont décorés les murs de graff. Tel un village au coeur de la grande ville chaotique, les airs de barrio de Barranco attirent les entrepreneurs et touristes. Les facades colorées des maisons du 19e côtoient des immeubles d’appartements de luxe

Coups de coeur 
Restaurant Amoramar – Garcia y Garcia 175 – Lima
Gros coeur pour le poulpe grillé en entrée et poison grillé pour le plat

Poulpe grillé, Restaurant Amoramar

 

 

# CHORRILLOS & EL CERRO SAN CRISTOBAL

Le quartier s’étend sur les flancs de la colline et descend jusquà la mer. Chorrillos est surtout peuplé par la classe moyenne, longtemps considéré comme LE quartier balnéaire de Lima, de jolies places et de grandes avenues bien entretenues en témoignent tout le long du littoral.

La route sinue le long des falaises et mènent jusqu’à El Salto de la Fraile tout au Sud de la ville ; un endroit abrupt où les vagues se jettent violemment contre les rochers, en hiver c’était très impressionnant et surtout complètement désert.

Surplombant Chorrillos, El Cerro San Cristobal est le point culminant de La ville à 400m ce qui permet d’avoir une vue panoramique sur toute la ville, lorsque le temps le permet. Le sol aride nous rappelle qu’il ne pleut jamais est que Lima est construite sur un désert. Une immense croix de 20m de haut, s’illumine le nuit, elle est visible de tout le rivage elle sert encore de lieu de pélerinage.

 

Je n’ai pas encore trouvé le temps de me rendre au centre historique, la circulation à Lima est très dense et ne permet pas de traverser la ville à toute vitesse. La Cathédrale, la Plaza de las Armas sont encore de beaux joyaux péruviens qu’il me restent à découvrir !

Une bonne raison d’y revenir !

 

Mes autres aventures péruviennes: 

Un weekend au Macchu Picchu  ==> par ici 

Peruvian break à Paracas ==> par ici 

Publicités

Publié par

Parisienne toujours en vadrouille.. Voyage, mode, sport, partage ..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s