GUADELOUPE – DECOUVRIR GRANDE TERRE & PETITE TERRE

Grande Terre est la région orientale de la Guadeloupe. Sable blanc, cocotiers, champs de cannes à sucre, … C’est l’endroit idéal pour se prélasser dans un décor de carte postale. Au Nord on trouve aussi des falaises et des sentiers idéaux pour faire de petites randonnées. Voici les points d’intérêts et informations sur cette première partie de mon voyage.  
A lire aussi :     Guadeloupe – Explorer Basse-Terre & Les Saintes       



LE SUD : DU GOSIER AU MOULE


Côté Sud, se trouvent les villes du Gosier, Sainte-Anne et Saint-François qui sont surement les plus touristiques ; c’est l’image même de la carte postale de la Guadeloupe.


Les plages du Sud    


Au Gosier, logé aux creux des mornes (colinettes), vous pourrez chiller sur la plage, profiter des restaurants et aller explorer l’ilet. Montez au Fort Fleur d’Epée pour admirer la vue. En poursuivant votre route vers l’Est vous découvrirez Sainte-Anne et son lagon. Les plages de Bois Jolan, Petit Bourg et la Caravelle sont le cliché des Caraïbes avec leurs palmiers et une eau transparente… sans compter sur les iguanes un peu curieux de la Caravelle. A noter qu’il peu y avoir des sargasses sur tout le littoral, elles sont régulièrement retirées des plages les plus fréquentées.

C’est quoi les sargasses ?        
J’ai découvert ce phénomène sur place. Des bancs d’algues brunes se développent dans l’Amazone et forment de grandes étendues brunes. Celles-ci viennent s’échouer sur les plages des Caraïbes, et donc sur les plages du Sud de la Guadeloupe. Ce n’est pas nouveau, mais le phénomène prend de l’ampleur. Les sargasses gâchent le paysage mais pas seulement ; car lorsqu’elles pourrissent elles dégagent une odeur nauséabondent qui vous fera fuir. Les guadeloupéens se battent pour que les autorités agissent. Les plages les plus « touristiques » en sont régulièrement débarrassées.      



Saint-François et la Pointe des Châteaux       


Au bout du bout à l’Est se trouve la Pointe des Châteaux qui n’est pas sans rappeler la Pointe du Raz dans le Finistère. La pointe rocheuse s’avance dans l’Océan Atlantique. Une mini randonnée s’impose pour prendre de la hauteur. Empruntez le petit sentier jusqu’à la grande crois, la vue d’en haut est incroyable ! D’un côté la pointe on domine Grande Terre et son littoral bordé par les eaux turquoise. De l’autre, la pointe de roche au milieu des vagues agitées et au loin les contours de l’île de la Désirade qui appartient aussi à l’archipel de la Guadeloupe.

A l’Est, Saint François au Moule       


J’ai adoré parcourir Grande Terre en voiture en prenant les petites routes. Le spectacle est au rendez-vous. Sur la route vous pourrez faire un stop à la Maison Zevallos, une maison coloniale typique. Empruntez les routes qui rejoignent la côte pour admirer les falaises et les spots de surfs. Attention les courants sont assez forts ! Je me suis arrêtée à Porte d’Enfer, au bout d’une route un escalier descend pour rejoindre les falaises. Un chemin longe la côte et permet de découvrir cette anse fermée. Elle était malheureusement remplie d’algues en grande partie quand je suis passée mais l’endroit reste impressionnant.


La rhumerie Damoiseau     

   
En dépassant le Moule, rendez-vous à la rhumerie Damoiseau en traversant des champs de cannes à sucre. Cette région est le centre névralgique du bassin cannier. On entre dans la propriété par une grande arche et on découvre une allée de palmiers où vous pourrez vous garer. La visite de la rhumerie est gratuite.

J’ai beaucoup aimé cet endroit où l’on se balade de l’ancien moulin à l’usine toujours en activité. On y voit tout le circuit de production du rhum de la canne à l’expédition. Les grandes cuves sont impressionnantes et les ouvriers se font un plaisir de donner quelques informations. La rhumerie est située entre jungle et canne à sucre qui rend cet endroit plutôt sympathique (hormis le bruit des machines). En sortant, faites un crochet par la boutique pour ramener du rhum, il est moins cher qu’ailleurs sur l’île.

LE NORD : DE PETIT CANAL A ANSE BERTRAND


Le Grand cul de sac & les petits villages

Le temps d’une journée, je suis partie explorer le Nord de Grande Terre.            
Je n’avais rien prévu et ca n’était pas possible de me greffer sur une visite de la mangrove en kayak mais ça à l’air super sympa, je vous le conseille. Vous trouverez des départs d’excursions depuis Petit Canal et Vieux Bourg. Le plus souvent les excursions sont à la journée ou bien en fin d’après-midi pour le coucher du soleil.         
A Petit Canal vous pourrez aussi voir l’escalier des esclaves et le Mémorial de l’Abolition de l’esclavage. L’esclavage tient une place prépondérante dans l’histoire de la Guadeloupe et la culture de la canne à sucre. Il y avait été aboli en 1789 à la révolution puis de nouveau d’actualité en 1802. Il a finalement été abolit définitivement en 1848.         

Plus loin sur la route, j’ai fait un arrêt au Morne à l’eau. Court stop pour une visite un peu originale, celle du célèbre cimetière de la commune. La colline est recouverte de tombes qui forme un damier et créé un paysage insolite.            



Plage & Marais de Port Louis


J’ai poursuivie ma route vers le Nord jusqu’à Port-Louis. Superbe surprise, la Plage du Souffleur de Port-Louis est paradisiaque. Une rangée de palmiers, du sable blanc, de l’eau turquoise, un vrai petit paradis. En retrait de la plage on trouve aussi largement de quoi se restaurer et un bar d’ambiance assez sympa.
Après avoir un peu cuit au soleil, je chausse des baskets pour aller me promener sur le chemin qui longe le littoral jusqu’à Anse Bertrand. La balade est très agréable et passe à côté des marécages. Un petit sentier permet de se faufiler entre les arbres pour découvrir l’intérieur de la mangrove. Cela vaut le coup d’œil. J’y croise quelques oiseaux : aigrettes, pélicans, … et des crabes. Côté mer, environ tous les 300 mètres, on peut accéder au rivage et de temps à autres on trouve un carbet. Pas mal pour les pauses pique-nique.       

    

EXCURSION A PETITE TERRE        


Pour mon anniversaire j’ai eu un bon pour faire une excursion en bateau à voile d’une journée. J’ai opté pour Petite Terre car faire une excursion est le seul moyen de s’y rendre. Petite Terre est une réserve naturelle, l’une des deux îles est même totalement interdite d’accès pouvoir laisser les tortues y pondre leurs œufs en toute tranquillité. Le coureau entre les deux îles est fermé par un récif coralien. Il protège un petit lagon bleu turquoise dans lequel évoluent de nombreuses espèces marines.          

Balade sur l’ilot


Départ à l’aube (7h15) avec Uhaina Croisières depuis la marina de Saint-François. Il faut compter 1h30 de traversée. On longe d’abord Grande Terre jusqu’à la Pointe des Châteaux et puis Cap sur le petit phare que l’on aperçoit au loin.             A l’arrivée je découvre deux ilets de sable blancs et ce lagon tout bleu.          A peine débarquée, une balade s’organise pour visiter l’ilot. Il suffit de quelques pas pour croiser les premiers iguanes. Il y en aurait plus de 10000 sur l’île. Le phare a été construit en 1840 par une famille bretonne venue de la Désirade à qui on avait confié la surveillance de l’île. Le petit sentier permet de marcher jusqu’à la pointe Est et contempler les vagues sui se fracassent sur les roches.

Snorkelling dans le lagon


Qui dit lagon bleu turquoise dit masque, tuba, palmes et c’est parti ! Comme pour mon excursion aux Saintes (voir article sur Basse Terre et les Saintes), nous sommes accompagnés d’une guide en randonnée aquatique. Cette formule est top car elle permet d’être en sécurité (et rassurée), d’être certains d’aller aux bons endroits pour voir toutes les espèces du lagon. On y croise des bébés requins citron le long de la plage, des tortues dans les herbiers, une multitude de poissons dans les coraux et si vous avez vraiment de la chance vers la barrière du récif il y a des requins dormeurs et en revenant vers le sable il est possible de voir des raies pastenague. Attention au courant qui est assez fort, les palmes ne sont pas en option.

A la mi-journée, déjeuner sur la plage sous les cocotiers. La carte postale parfaite !         

Excursion : Uhaina Croisière – 150€/pers. Repas, ti punch et matériel de snorkelling inclus.

INFOS PRATIQUES


Où manger ?   
Pour goûter les plats locaux je vous conseille vivement de vous arrêter dans une petite Kaz sur le bord de la route ou en retrait de la plage pour prendre une barquette de colombo de poulet ou de poisson c’est souvent très bon et bon marché.

Côté restaurant je n’ai pas fait beaucoup de découvertes mais voici quelques adresses :         
Chez Christine, Saint-François  – Cuisine locale raffinée , prix très corrects           
           

Où se loger ?   
Je vous conseille de vous loger entre Sainte Anne et Saint François ce qui vous permettra d’être à pied d’œuvre pour découvrir toute la Grande Terre sans faire trop de kms chaque jour.

  

MES LOGEMENTS


Sainte Anne – Caraiba 
Plusieurs logements disponibles dans une même propriété située dans un quartier résidentiel au niveau de Bois Jolan. J’avais un petit bungalow avec 2 chambres, salle de bain, cuisine, accès piscine, rooftop.
Prix pour 3 nuits 166,40€.        
Lien Booking ici          


Saint François – Hotel Le Cocotel
Hotel 4* – Petit havre de paix en retrait de la ville. Logement sous forme de mini villas autour de la piscine.
Réservé sur Booking en last minute pour 126€ la nuit   
Lien Booking ici          


Comment y aller ?
Vol direct depuis Paris – Air France ou Air Caraïbes
Prix de mon billet acheté 15 jours avant – 440€ avec Air France


Comment se déplacer ?
Sur place il est primordial de louer une voiture sauf si vous voulez uniquement profiter de la plage.
Prix voiture de location : 150 euros + 70 euros assurance pour 7 jours


Coût de la vie
La Guadeloupe est un département français donc on y paye en euros
Globalement c’est plus cher que la métropole excepté l’essence qui m’a semblé moins cher

Faire ses courses
Vous trouverez tous les magasins habituels :boulangerie, pharmacie, supermarchés, …
Les produits frais sont très chers car importés de métropole ou du continent américain

A la conquête de l’Ouest Américain

Mes trois road trips américains m’ont menés à travers les grands espaces de la région. Des forêts d’arbres gigantesques aux canyons de l’Arizona en passant par la mythique route 66, compilation des beautés naturelles à ne pas louper !

Evalue ce contenu

Un commentaire sur “GUADELOUPE – DECOUVRIR GRANDE TERRE & PETITE TERRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.