Sur la route des vignobles bordelais

Deconfinement, levée des 100km … j’en ai profité pour changer d’air et passer une semaine dans le bordelais. Pas de touriste, l’occasion rêvée de découvrir de nouveaux endroits. Lors de mes précédents séjours à Bordeaux j’avais surtout opté pour le Bassin d’Arcachon (article « Fin d’été sur le Bassin d’Arcachon »). Cette fois, envie de nouveauté, la découverte des fameuses routes des vins de la région.

La route des vins du Haut Medoc

La région du Haut Médoc s’étend sur 80km entre l’estuaire de la Gironde et la Côte Atlantique, on y retrouve des appellations très célèbres du Médoc et du Haut Medoc : Margaux, Saint-Julien, Saint Estephe, Pauillac,…

Premier arrêt le Chateau du Taillan, à quelques kilomètres à peine de Bordeaux, c’est une belle propriété familiale en plusieurs parties qui nous attend au bout d’une allée. Tour du propriétaire ; côté terrasse c’est une jolie vue sur la prairie et les vignes. Dans le domaine on trouve des vestiges comme un retable qui a été sauvé d’une chapelle et installé là début 20e siècle. L’accueil des visiteurs se fait dans les dépendances dans le jardin. Visite et dégustation: 12€ par personne – appellation Haut Medoc

En voiture Simone, cap sur la suite et le village de Margaux qui donne son nom à cette très célèbre appellation de grands crus classés. La départementale D2, est aussi appelée « Route des châteaux » et l’on comprend vite pourquoi ! C’est une succession de châteaux, de vignes, de châteaux et encore des vignes,… le paysage est magnifique, certaines bâtisses magnifiques, d’autres un peu trop voyantes ou trop rénovées ont perdu un peu de leur magie…

Arrivée à Margaux, nous avions choisi d’aller voir le domaine Marquis de Terme, Grand Cru classé. Possibilité de réserver pour une dégustation ou de faire un tour en vélo dans les vignes. Ce château commercialise du vin rouge sous l’appellation Margaux mais aussi du blanc et du rosé sous l’appellation Bandol.

Après Margaux, la route continue en direction de Pauillac, on roule à travers les vignes, les points de vue château + vignes se multiplient, on aurait envie de s’arrêter prendre des photos partout !

Petit arrêt au Château Lamothe Bergeron, une jolie bâtisse à tourelle du 19e siècle. Malheureusement pas encore déconfiné, nous n’avons pas pu le visiter mais le domaine propose des dégustation accord met-vin et des pique-niques dans le parc du château.

Le village de Pauillac est situé au bord de la Gironde, il y a même un petit port de plaisance. C’est l’arrêt parfait pour une pause déjeuner ou gouter. L’office du tourisme pourra vous renseigner sur les châteaux ouverts et les activités du coin. Les quais de la Gironde ont été aménagés avec un parcours pour se promener.

On pousse jusqu’à Saint Estephe et le château Cos Labory. Le cadre est joli car au milieu des vignes mais malheureusement pas encore déconfiné pour faire une visite. On y achète quand même quelques bouteilles …

Voici un itinéraire un peu plus complet avec les châteaux cités ci dessus et d’autres que nous n’avons pas pu visiter:

> Chateau du Taillan 
> Chateau Dauzac 
> Chateau Paloumey
> Chateau Marquis de Terme – Appellation Margaux 
> Chateau Lamothe Bergeron
> Chateau Chasse Spleen
> Chateau Cos Labory 
> Fort Medoc

Le village de Saint Emilion

Si on parle de vin dans le bordelais, il est difficile d’ignorer l’appellation Saint-Emilion. 45 minutes en voiture à l’Est de Bordeaux, c’est un petit village médiéval qui donne son noms à des vins prestigieux et grands crus. Comme dans le Haut Medoc la région est une alternance de châteaux et de vignes.

Stationnés dans un parking en dehors du village (gratuit), on parcours les petites ruelles à pied. Murs de pierres, ruelles pavées, et sans surprise de nombreuses boutiques pour acheter des vins à tous les prix. Quand je dis tous les prix, ils peuvent varier de 8€ à … 1250€ la bouteille et peut être même plus.

Une petite balade s’impose, Saint-Emiliion possède un patrimoine historique important. Promenez vous sur les remparts en passant par l’église collégiale, l’église monolithe souterraine impressionnante, la Tour du Roy, et le site du cloître des Cordeliers. Des remparts il y a de nombreux points de vue sur l’ensemble du village et les vignes environnantes, c’est une vraie carte postale.

La Tour du Roy est un gros donjon datant du 13e siècle resté intact et de fait assez impressionnant. C’est un vestige sur château de Saint Emilion symbolisant le pouvoir royal.

Si vous envisagez un tour des domaines de l’appellation Saint-Emilion, voici quelques suggestions :
> Château Jean Faure
> Château La Croizille
> Château Fombrauge
> Château Bernateau
> Château Mauvinon
> Château Clarisse

Liens utiles :
Office du tourisme de Saint-Emilion
Office du tourisme du Haut Medoc

En voiture Simone !

Un commentaire sur “Sur la route des vignobles bordelais

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.