Se motiver à courir dans le froid (et en général !)

Températures négatives, nuit qui tombe tôt, on se surprendrait presque à se blottir sous sa couette avec un thé ou à activer le mode vin chaud à la première occasion plutôt que d’aller courir. Il fait froid et les seules perspectives réchauffantes sont le prochain voyage lointain ou encore les vacances d’été …. Stop !

« SUMMER BODIES ARE MADE IN WINTER »

Stop, on sort de l’hibernation ! Enfilez des baskets, allez courir & restez motivés jusqu’au printemps !!
Voici quelques tips utiles …

1 ) TROUVER UN(E) PARTENAIRE MOTIVE(E)

Se motiver à deux c’est efficace pour plein de raisons. Déjà ça permet de partager un moment et de ne pas vivre le truc en solo dans son coin. C’est aussi un moyen de rester motiver car quand l’un à un coup de mou l’autre peu faire la différence. De plus prévoir à l’avance quand on va courir ensemble permet de se motiver à deux (ou plus). Et oui, impossible d’annuler au dernier moment au risque de décevoir l’autre personne. Il est aussi plus facile d’affronter le froid ensemble que solo au milieu d’un Champs de Mars complètement désert ! Ne tient qu’à vous d’enchainer par un petit diner sympa dont la perspective vous fera surement courir plus vite. 

Anecdote pour mon premier je m’entrainais seule ou avec une amie et c’était devenu le petit rituel du lundi soir : run et diner devant top chef (à l’époque c’était le lundi oui oui).

capture-decran-2017-01-28-a-12-11-39

2 ) S’INSCRIRE A DES GROUPES

Même caractère motivant que la copine ou le copain motivée, le GROUPE motivé et qui ne vous plantera pas ! Il existe de nombreux groupes d’entrainements gratuits où l’on rencontre plein d’autres fous prêts à courir par -5°. C’est l’occasion de se surpasser et aussi de faire des rencontres sympas. En toute transparence ça fini souvent avec une bière au bar !

Adidas Runner
Des groupes d’entraînement par quartier souvent le mardi ou le mercredi soir à 20h ou 20h30. Les groupes sont répartis par vitesse + distance environ de 7km à 10kmh à 12km à 12kmh … choisissez votre camp !
Info covid: je ne sais pas ce que ces groupes ont décidé pendant la période de pandémie actuelle, vous pouvez retrouver les infos sur les pages Facebook dédiées (ex/ Adidas Runners Sentier)

Runners parisiens
Un mix de run en groupe par niveau et de renforcement musculaire pour un total d’une heure d’effort. Rendez-vous dans le quartier d’Odéon au bar Les Caractères le lundi soir à 20h (attention horaires modifiés avec le Covid). 
Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook RP Runners Parisiens. 

Que vous soyez à Paris ou ailleurs il y a forcément une association sportive pas très loin, zéro excuse!

3 ) BIEN S’EQUIPER

Pour éviter d’attraper la crève et du coup d’être cloué au lit pendant 1 semaine, et de rendre cette séance de sport historique, il faut se couvrir ! 40% de la chaleur corporelle s’évacue par les extrémités. Une fois les mains, la tête et les doigts au chaud le reste suivra avec la chaleur de l’effort.

Evidement pour le reste du corps, exit le bikini il faut se couvrir un minimum mais pas la peine non plus d’avoir trop chaud, une fois le 1er km passé vous risqueriez d’étouffer. Investissez également dans une veste coupe-vent et tant qu’à faire un peu lookée pour avoir envie de la revêtir. Privilégiez les vêtements adaptés dit « techniques » qui permet de garder la chaleur tout en laissant le corps respirer.
Pour les chaussures n’allez pas à l’économie, c’est normal de payer plus de 100 euros pour de bonnes chaussures de course à pied. 

Marques vêtements running : Nike, Adidas, Decathlon,… 
Marques chaussures suggérées : Nike modèle Vomero ou Pegasus, Adidas, Asics, Mizuno,… 

4 ) HYDRATATION TOTALE

Le froid assèche la peau et crée des petits tiraillements. Surtout il ne fait pas lésiner sur le tartinage de crème hydratante à la sortie de la douche after-run. L’hydratation passe aussi par l’intérieur du corps ; vous n’aurez pas forcément soif mais il faut penser à boire de l’eau quand même pour hydrater le corps en profondeur.

5 ) SUIVRE SES PERFORMANCES

Quoi de plus valorisant que de voir le nombre de km défiler – certes plus ou moins vite – le nombre calories brulées augmenter, et satisfaisant de partager ses meilleures performances. Oui, c’est peut-être un peu nombriliste, mais motivant! On n’a pas non plus besoin de connaître votre fréquence cardiaque km par km 😉

Les applis recommandées, il y a en plein je me contenterai d’en citer quelques unes :
– Nike Running que j’ai utilisée pendant des années
– Runtastic, si vous allez aux runs Adidas ce sera un plus
– Strava
Ces applis permettent de calculer la vitesse, la distance, et dessine le parcours et permettent même de se comparer à ses amis.

Pour ceux qui souhaitent investir un peu plus, les montres calculent tout un tas de données. Pas obligé de foncer tête baissée sur l’Apple Watch, il y a des modèles pour toutes les bourses ! Pour ma part j’utilise la montre Garmin Forerunner 235 qui convient très bien pour la course et le vélo. 

6 ) SE FIXER UN OBJECTIF

S’inscrire à une course au Printemps permet d’avoir un objectif en tête. Impossible de décevoir les copines, Jules et la grand-mère, il faudra franchir la ligne d’arrivée !Il existe une multitude de courses pour tous les niveaux organisées dans toute la France : 5, 10, 15, 20, 21 km …. à chacun son niveau.
Covid : récemment les courses sont plutôt annulées mais restez à l’écoute pour le printemps.. 

capture-decran-2017-01-28-a-12-14-42

Médaille à l’arrivée du semi marathon de Paris – édition 2016, 2h01 au chrono

Bonus : s’inscrire avec la dite partenaire de run pour s’entraîner sur un objectif commun ; motivation effet compte double garantit !

A vous de jouer ! Run baby run
Ajoutez moi sur strava : Lilie Blondel 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.