Inle par les sentiers birmans…

Après Bagan et le Mont Popa, nous quittons la région des temples. La voiture roule à « toute vitesse » jusqu’à Kalaw apparaît dans un creux entre les montagnes après plus de 5h de route où nous prendrons le départ de la grande aventure : le trek pour rejoindre le Lac Inle à pied.

Les sacs déposés dans un petit hôtel, nous nous mettons en quête d’un guide. Nous optons pour l’agence « Ever Smile » conseillé par deux allemands croisés au hasard – 3 jours / 2 nuits tout inclus pour 40 000 MMK (environ 32-35 euros).
NB : Veillez à bien comparer les différentes agences le parcours est sensiblement le même mais le tarif peut varier.

8h du matin – c’est le départ et surtout la rencontre avec notre guide birman Zhô et le reste du groupe digne de l’auberge espagnole : 1 française, 1 brésilienne, 2 allemands & 1 irlandais.

Le trek doit nous amener de Kalaw aux abords du Lac Inle soit 65km de marche en 2 jours et demi. Dès les premiers pas, tout le monde se mélange et fais connaissance, notre petite escapade s’annonce bien !  Nous grimpons dans la montagne – la chaleur se fait sentir (30 degrés à l’ombre) – pour arriver à un point de vue incroyable avec option pause déjeuner. Le trek se poursuit dans la montagne à travers les plantations de thé. Les kilomètres défilent entrecoupés de pause thé (évidement) et petits gâteaux… Nous traversons des villages et sommes en contact direct des locaux, des enfants et des animaux … trop proches lorsqu’un buffle décide de courir vers nous – un vent de panique secoue notre petit groupe.

18278932_10155225595893618_4733078040537870130_o18238131_10155225596778618_3951464481720694339_o18238687_10155225597668618_1786810114396836407_o18278472_10155225597513618_6434139580855588353_o

 

Le paysage évolue, après un arrêt dans la petite gare de Myin Daik où s’entassent les choux fleurs prêt à prendre le train pour Yangon. Puis, nous abordons une zone de rizières et champs de gingembre où la lumière rasante de la fin de journée et le calme des lieux donne au relief une dimension incroyable.

18238166_10155225601158618_6174225751139943580_o18358633_10155225599693618_918119677822328123_o18359419_10155225599683618_7497445441432885726_o

Logés au village dans une grande maison, nous mangeons divinement bien – toujours du riz, du chou-fleur (tiens donc!), de la soupe de gingembre (étonnant) et plein de légumes délicieux. Une douche à l’aide de bols remplis d’eau glacée plus tard nous nous glissons tous les 7 sous nos jolies couvertures roses étendues sur des petits matelas par terre – convivialité !

Réveil au doux son du chant de notre guide, petit déjeuner de rois …. avec une invitée surprise un peu trop grosse à notre goût – l’araignée ! Pas le temps de trainer on a de la route à faire ! Quatre autres marcheurs se joignent à nous (3 français et 1 coréenne), ils sont vite intégrés !  On marche, on rigole, le paysage et les kms défilent nous sommes comme or du temps coupés du monde, invités à un mariage dans un monastère sur la route. Il est coutume de convier tous les villageois et les gens de passage lors des mariages, tout le monde mange et peut participer financièrement à la noce.

18358785_10155225604008618_7543397202849451610_o18278319_10155225604063618_4199233099206838639_o

Il fait très très chaud – 38 degrés – le paysage est plus sec et la pause déjeuner se transforme en mini sieste à l’ombre puis après 2h de marche la rivière nous tend les bras pour une baignade improvisée. Le soir nous arrivons au village en même temps que les travailleurs mêlés aux femmes, aux charrettes, aux enfants et aux buffles. Même accueil que la veille, dîner de rois et nous traînons un peu avec quelques Myanmar beers.

18278335_10155225610518618_7076066319812814794_o18238846_10155225609263618_5013594746358066686_o18278348_10155225608768618_5562054341267800280_o18237979_10155225608893618_7793099834879489402_o

 

Lever de soleil sur le dernier jour de marche, un peu de tanakha sur les joues, des beaux sourires de nos hôtes et nous voilà reparti dans la chaleur birmane. Toute la matinée nous descendons dans des minis canyons pour rejoindre la vallée du lac. Le paysage se transforme d’un coup, les montagnes rougeoyantes laissant place à une plaine verdoyante… cabanes sur pilotis, rizières, … le lac n’est plus loin ! Un dernier déjeuner tous ensemble et nous embarquons dans des « pirogues » à moteur pour parcourir un dédale de canaux qui nous mènent à la vaste étendue du Lac Inle – une arrivée incroyable ! Vaste étendue d’eau de 60km, il est possible de prendre une pirogue à la journée – 15 000 MMK pour 5 personnes – afin de se rendre dans les villages sur pilotis, d’aller à la rencontre des pêcheurs et agriculteurs.

18278201_10155225612888618_5872118658270025001_o18238008_10155225616188618_5008241313955607992_o18278667_10155225617608618_2904032348085555348_o18278753_10155225618863618_8232025172642515381_o

Publicités

Publié par

27 ans - Paris Mode, voyage & running

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s