Mini trip de 4 jours en Sicile

Castelbuono

Drôle d’année avec ce foutu virus ! Accro aux voyages ou juste envie de vacances c’était compliqué de prévoir les prochaines escapades depuis quelques mois. Quelques messages échangés et l’envie de prendre une petite dose de soleil et de revoir la mer avant l’hiver. Ni une ni deux, direction la Sicile 10 jours plus tard pour un mini trip! Quatre jours c’est court il faut faire des choix alors on a opté pour l’Ouest de l’île. Andiamo per l’Italia !

CEFALU

Après avoir atterri à Palerme, récupéré les bagages et loué une voiture (voir rubrique infos pratique) ; direction la première étape de ce mini road trip sicilien. Après une heure, nous découvrons Cefalù depuis la route qui serpent le long de la côte Nord de la Sicile. Ce petit village typique en bord de mer accroché à son gros rocher est digne d’une carte postale.

La jolie plage borde le littoral tout le long de la route « lungomare » jusqu’au village. A cette période, les gens profitent encore des heures chaudes pour bronzer tranquillement (25 degrés au thermomètre). Plus loin, les maisons sont construites au ras de l’eau et une jetée ferme la baie ; ça sent la dolce vita à plein nez!
Le village est fait d’un ensemble de petites rues pavées sur plusieurs niveaux. On y trouve bon nombre de boutiques et de petits restaurants. Tout en haut d’une envolée de ruelles, une place surplombe le village. S’y dressent la Cathédrale et le joli bâtiment du presbytère. L’édifice se visite et il est possible de monter en haut de ses deux tours pour avoir une vue d’ensemble. Autre point de vue, le sommet du gros rocher où se trouve le temple de Diane. Trop peu de temps pour y aller car en octobre le soleil se couche tôt mais pour les plus courageux (ça grimpe) la vue doit être magnifique.

Au coucher du soleil, la plage et les murs blancs se parents de la robe orangée de la golden hour puis la boule de feu descend derrière le relief qui surplombe Palerme au loin, idyllique.

Où manger ?
La Brace, petit choix de plats dans un décor typique
Le chat noir, salle et jolie terrasse dans la ruelle

Où se loger ?
Hotel Kalura,
Bel hôtel avec toutes les commodités piscine, terrain de tennis. Chambre avec balcon vue sur la mer et le lever du soleil.
60-85 euros / nuit à cette période.

DE CEFALU A AGRIGENTO, TRAVERSEE DE LA SICILE DU NORD AU SUD

Pour se rendre à Agrigento depuis Céfalù il faut littéralement traverser la Sicile du Nord au Sud mais hors de question de faire ce trajet sans rien découvrir au passage! Exit l’autoroute et go par la route pour la première partie. La route passe par le Parc National de Madonie et très rapidement nous découvrons le relief. La route fait de nombreux virages au sein desquels sont perchés de très jolis villages typiquement italiens. Le paysages est vert et vallonné on se croirait presque en Toscane.

Premier arrêt à Castelbuono. Le village est perché en hauteur et depuis le belvédère du parking la vue est déjà imprenable. Il faut ensuite grimper un peu jusqu’à la place du village où se tiennent une petite église, des restaurants et le chateau. Du haut du parvis du chateau, il faut jeter un regard en arrière pour voir le village sui s’étend au delà des murs.

Reprise de la route avec un superbe coup d’oeil sur Castelbuono . Petit crocher par Gangi, pour le village en lui-même mais aussi et surtout pour la vue que l’on a depuis la route A120 sur le village perché sur son promontoire avec l’Etna en arrière plan. C’est un très très beau point de vue !
Pour visiter Gangi, monter vous garer tout en haut via la Viale delle Rimembranze près de l’église San Paolo. De là, des petites rues pavées descendent et montent vers le centre du village. En empruntant le Corso Umberto I on découvre le Palazzo Buongiorno et la Piazza de Popolo avec son belvédère qui offre une vue imprenable du l’ensemble du village et la volée de toits en tuile.

Le détour par la route s’achève avec la traversée de Petralia Sottana et Petralia Soprana nichés en hauteur dans les méandres de la route. Après ces petits crochets il est temps d’accélérer et de rejoindre la voie rapide jusqu’à Agrigento. (beaucoup moins joli!).

AGRIGENTO

L’arrivée à Agrigento par un côté ou l’autre est assez inattendue. C’est une grosse ville bordée de constructions modernes tant est si bien que l’on se demande un peu ce que l’on est venu faire ici. Passé cette première impression on découvre bel et bien un centre ville ancien construit sur un relief. La ville regorge de beaux bâtiments et monuments. Il suffit de se laisser guider par les parcours piétons proposés. Au détour d’une ruelle, un escalier complètement taggué donne un peu de gaité à cette ballade.

Le principal atout touristique de la ville n’est absolument pas son centre-ville donc inutile de s’y attarder trop longuement sauf si vous y passer 2 jours bien entendu. Si nous sommes ici c’est surtout pour découvrir la Vallée des Temples qui fait la renommée de cette ville du sud de la Sicile. Entre la ville d’Agrigento et le port, un peu à l’écart des constructions modernes (et très moches) se trouve un espace qui a sut être préservé et qui abrite de magnifiques temples doriques. La Vallée des temples est un ensemble de 5 temples dont les mieux conservés sont visibles de plusieurs endroits à la ronde.


Un peu d’histoire ?

Construits en 406 avant JC, ces temples ont été battis pour vénérer des dieux grecs. Ces édifices sont en parties détruits mais deux d’entre eux sont particulièrement bien conservés :
– le temple de Junon, le plus haut sur la colline
– le temple de la Concordia, devant lequel se trouve la statue d’Icare
En contrebas, on découvre également les ruines du temple de Zeus qui était une construction monumentale. Les morceaux de colonnes disséminés laissent imaginer sa grandeur, plus grand que l’acropole d’Athènes!

Petites astuces

Il y a plusieurs entrées possibles en haut, en bas, au milieu. Sans faire exprès nous nous sommes garées à l’entrée porte V (5) situé en bas de la vallée. Le site s’étale sur 2 kilomètres de long donc nous avons parcouru de 4km aller-retour. Le meilleur tips qu’on nous avait donné était de nous rendre sur place 2h avant le coucher du soleil. La lumière rasante de la fin de journée donne un aspect magique au lieu, s’en est suivi un coucher de soleil incroyable sur la mer. Une fois le soleil couché, les temples s’éclairent… un instant magique, coupée du monde. C’est sans aucun doute un de mes coups de cœur de ce voyage en Sicile !

Où manger ?
Trattoria dei templi,
Cuisine sicilienne très bonne proche des temples

Sal8,
Très bon restaurant dans le centre-ville

Où loger ?
B&B Villa Lekythos
Superbe lieu où poser ses valises, chambre agréable, à proximité de la ville et de la vallée des temples.


SCALA DEI TURCHI

A quelques minutes d’Agrigento se trouve la très photogénique plage de calcaire blanc de Scala dei Turchi. Les abords ne sont pas très jolis ce qui peut « gâcher » un peu la visite. Le mieux est de se garer à Lido Rossello et d’accèder à Scala dei Turchi par la plage. Officiellement ce lieu est fermé depuis plusieurs années, ce qui n’empeche pas les instagramer du monde entier de venir y shooter.

SEGESTA

Sur la route de Agrigento à Scopello un petit détour s’impose par l’un des lieux archéologiques les plus prestigieux de Sicile et du pourtour méditerranéen. On le voit au loin, le temple de Segesta est majestueux. C’est un temple dorique comme ceux de la Vallée des temples. Il a été battis pour honorer les dieux grecs. Presque entier, il tient debout soutenu par des renforts.

L’entrée du site coûte 6euros . Ce tarif permet de découvrir le temple et de faire une ballade de 1km jusqu’à l‘amphithéatre plus haut sur la colline. Le lieu est incroyable les gradins sont tournés vers le paysage comme suspendu au bord du vide. Prévoyez au minimum 1h30 de visite pour l’ensemble du site.

Astuce parking : un parking est proposé avec une navette mais on peut aussi se garer non loin du site gratuitement en marchant un peu.

SCOPELLO

Dernière étape du mini trip, le village de Scopello situé au Nord Ouest de la Sicile. C’est un joli village en hauteur avec vue sur la mer. On peut y laisser sa voiture à l’entrée pour déambuler dans les petites rues et se poser en terrasse. En contre bas, un petit port avec une petit plage reconnaissable avec ses deux rochers emblématiques. Le lieu est privé donc l’accès peut être fermé. Scopello est également idéalement situé à l’entrée de la Réserve Zingaro qui regorge de petites criques à découvrir. L’accès était fermé en ce début d’automne à cause d’un récent incendie mais nous avons quand même pu découvrir la Cala Mazzo di Sciacca. Le chemin est chaotique mais ca en vaut la peine. Cette petite crique de galet est super jolie et offre une vue sur la réserve au loin sans compter que l’eau y est translucide.

Où loger ?
Torre Benistra, vue sur la mer

Baglio la Riserva
Hotel construit dans une ancienne bâtisse, vue sur les montagnes.

Où manger ?
La Terrazza
Restaurant sicilien, terrasse avec vue sur la mer, tellement bon que l’on y est allées deux fois !

La Cialoma, (fermé hors saison)
Nettuno, cuisine sicilienne dans une petite cour du village

PALERMO, CAPITALE DE LA SICILE

Dernière étape de ce trip sicilien et pas des moindres… la capitale de la Sicile!
Située au Nord Ouest de la Sicile, Palerme est aux premiers abords comme de nombreuse villes du sud italien, soyons franc ca fait un peu ghetto et pas toujours très rassurant. Une journée pour découvrir la ville cela nécessite de faire des choix. Garées sur la place Orlando on commence naturellement notre petit tour par le Marché du Capo. C’est un marché typique sicilien dans les petites rues du quartier ancien du Capo. On y trouve de tout, et surtout des épices, pâtes et huile d’olive qui sont top pour faire des souvenirs (à offrir ou à garder pour soi !).

Suite de la visite avec la Cathédrale. C’est un édifice imposant et très beaux. C’est une cathédrale atypique avec des influences arabes. On peut visiter l’ensemble du monument, ainsi qu’un tombeau et la crypte. Clou de la visite, il est possible de monter sur le toit (5€). L’ascension se fait par un étroit escaler en colimaçon qui débouche sur le toit en face du dome. De là haut on surplombe tout Palerme, la vue est incroyable!

Non loin de là, on jette un oeil au Palais des Normands et la magnifique Porta Nuova ancienne porte de la ville.

En empruntant la Via Vittorio Emmanuele , une rue piétonne on en profite pour shopper quelques souvenirs additionnels et l’on débouche sur la célèbre place Quattro Quanti. Les bâtiment sont étonnants et à chaque coin de la place se trouve une jolie fontaine, on se croirait transportés ailleurs. A deux pas, le voyage à la renaissance se poursuit avec la découverte de la Fontaine Pretoria. Sommes nous à Florence? La fontaine est incroyable et les bâtiments autour donnent à l’ensemble un charme fou.

On poursuit la ballade dans Palerme par les petites rues piétonnes à la découverte des églises et jolies places : Chiesa San Cataldo d’inspiration arabe, Chiesa di Santa Caterina, puis le Jardin Garibaldi où se trouve un magnolia de taille impressionnante et la Porta Felice avant de déboucher sur le port « la Cala ».

Au retour petit crochet par le teatro Massimo dont les marches sont servis de décor au film du Parrain.

Où Manger ?
Carlos V
Restaurant italien très bien situé sur une petite place

Frida
Askip les meilleures pizzas de la ville

MONDELLO

Direction le village de Mondello au Nord de Palerme pour la fin de journée. On y découvre une plage très agréable et un village tout mignon aux airs de Côte d’Azur. On s’y verrait bien chiller tout un dimanche après-midi en mangeant un glace.

Arrivederci la Sicile, je reviendrai faire l’Est avec l’Etna et Syracuse 🙂

INFOS PRATIQUES

Y aller
En avion avec Air France ou Transavia au départ de Paris, 164euros A/R.

Se déplacer
Il y a des bus et des taxis mais si vous souhaité vous déplacer de ville en ville privilégiez la location de voiture.
Location de voiture : Attention certains loueurs demandent une carte de débit, en France nous n’avons principalement que des cartes de crédit
Optez pour des valeurs sures : AVIS, HERTZ, EUROPCAR, ou le loueur que nous avons trouvé sur place LOCAUTO, 211 € pour 4 jours avec toutes les assurances, pas de caution à déposer.

Au restaurant
A savoir, l’eau minérale est payante et le couvert aussi (entre 1 et 3€ par personne)

J’aime beaucoup l’Italie, je suis rarement déçue de mes séjours et la Sicile ne fait pas exception. Je vous conseille de découvrir cette belle île à la mi saison en évitant soigneusement le plein été car il doit y faire une chaleur de plomb. Mi octobre nous avons eu entre 20 et 25 degrés la journée, plus frais le soir.

Un peu plus d’Italie ? Voici les liens vers mes articles sur les Pouilles :
La Vallée d’Itria & Alberobello
Le Salento de Lecce à Galipolli

Un commentaire sur “Mini trip de 4 jours en Sicile

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.