Ubud, au coeur de la cuture balinaise

Ubud est le point central idéal pour découvrir le centre de L’île des Dieux. En voiture, scooter ou même side-car les cheveux au vent,  c’est parti!

 

# DANS LES RIZIERES #


 La campagne d’Ubud est un décor riche à chaque instant, on traverse des petits villages, on longe des champs où les ouvriers sont en pleins travail. Au détour de la route on découvre des rizières incroyables comme celles de Tegallalang construites en terrasse et irriguées par la technique ancestrale du subak elles sont inscrites au patrimoine mondiale de l’Unesco. Le point de vue est impressionnant. Pour un peu plus d’adrénaline (et de super photos) on peut s’envoyer en l’air sur les balançoires géantes (de 150k IDR à 500k suivant l’entreprise et le package).1,2,3 Aaaaah le premier envol au dessus du vide est plutôt impressionnant, et puis finalement c’est relaxant !

 

#L’ESPRIT DE BALI #

Impossible d’y couper, la religion occupe une place centrale dans la culture balinaise. Le rite des offrandes est quotidien, on en trouve devant chaque commerce, chaque maison, dans les voitures,… bref partout! Attention où vous mettez les pieds!

Qui dit religion boudhiste et hindouiste signifie temples, beaucoup de temples!  Quand on en a vu un on les as tous vu?! Pas tout à fait…

L’eau sacrée de Tirta Empul
Au coeur d’une petite vallée les fidèles se rendent dans ce temple nautique composé de plusieurs bassins. Sarong obligatoire pour visiter les lieux ! Dans les bassins, les hindous balinais se purifient auprès de chaque fontaine dans l’eau de source sacrée. Derrière se dressent les autres bâtiments du temple et le bassin où bouillonne la source sacrée. Moyennant offrandes et bonne volonté tout le monde peut participer au rituel mais je laisse l’expérience aux véritables hindous.

 

Ulun Danu
Le temple qui semble flotter sur l’eau est le deuxième plus grand temple de Bali. Il est consacré à la déesse des lacs et des rivières. La brume, apparement coutumière sur le lac renforce l’atmosphère mystique malgré les nombreux touristes présents.

img_3399-1.jpgimg_0712-1.jpg

Goa Lajah
Petit arrêt conseillé sur le site de Goa lajah dit la Cave de l’Elephant dont les bassins ont été redécouverts sous la vegetation en 1950. Un couloir de plusieurs mètres de long mène de l’entrée de la grotte à une salle assez simple ou trône Ganesh.

Gonang Kewih
Il faut descendre de nombreuses marche pour atteindre la rivières et le bas de la falaise dans laquelle sont sculptées d’immenses statues représentant le roi et ses compagnes.

afde3570-b35f-49aa-8b03-8bf0453170a7img_3851

 

Sarawasti Temple
Au centre ville, non loin du marché entre deux commerces se cache le temple de Sarawasti la déesse de la connaissance. on y accède par une allée au centre d’une pièce d’eau recouvert de nénuplar qui lui donne un charme particulier.

 

 #LES SINGES D’UBUD#

Le sanctuaire de la Foret des Singes abrite 600 macaques en pleine ville dUbud. La journée il n’est pas rare de croiser quelques aventuriers en dehors de l’enceinte. Le sanctuaire est organisé autour d’un ancien temple et l’on peut déambuler parmi les singes. Attention à vos affaires ils sont très habiles pour ouvrir les poches, les bouteilles d’eau,… on les a vu faire presque plus habile que nous !  Pas la plus rassurée à l’idée de me faire sauter dessus, je décide quand même de céder le passage au plus gros…

img_0840.jpg

 

# MANGER & SHOPPER #


Dans Ubud, vous trouverez de tout en terme de restauration, locale, internationale, … le choix est vaste.

Un Warung typique ? Fair Warung Bale c’est très bon et les bénéfices permettent d’offrir des soins médicaux.

Diner au bord d’une piscine ? Folk Pool and Garden, cadre idyllique avec de grand bed le long d’une piscine. Cocktails, Entrée & plat pour l’équivalent de 18 euros.

Une glace au poids ? chez Cool Monkey on peut même gagner sa glace en devinant le poids exact

Le midi, arrêtez-vous dans les petits Warung le long des rizières pour gouter une spécialité locale (et pas cher) avec une jolie vue.

 

Côté shopping, Ubud regorge de petites boutiques. Pour les souvenirs typiques le mieux c’est le dédale du marché d’Ubud, ca n’en fini pas on se perdrait presque entre les macramé, batik, huiles de massages, attrapes rêves, sac en rotin, éventails, faites votre choix mais surtout négociez, le prix peut facilement être réduit de moitié voire plus.

Quatre jours au total à Ubud et pas le sentiment de m’y être ennuyée à une seul moment. Sans compter qu’il faut se laisser du temps pour les massages (environ 6euros l’heure) et un peu de farniente au bord de la piscine ! Moyennant de faire un peu plus de route, Ubud peut aussi être le point de départ d’excursions plus lointaines comme les ascensions des sommets balinais.

A suivre dans un prochaine article …. l’ascension du Mont Batur 🙂

Publicités

Publié par

Parisienne toujours en vadrouille.. Voyage, mode, sport, partage ..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s