Les Cyclades – Les merveilles de Milos

Milos, c’est peut être LA perle du voyage. Cette île est moins connue que certaines de ses voisines, ce sont quelques photos instagram qui lui ont donné sa place dans ce road trip cycladique. Et c’est un choix que l’on valide à 100%, il y a tant de choses à y faire entre les petits ports de pêche et des paysages grandioses on ne s’y ennuie pas et on en prend plein la vue!

Après Paros et Santorin, débarquement en ferry au port d’Adamas, une petite ville toute blanche au bord de la baie intérieure de l’île. Un air de côte d’Azur avec sa promenade de restaurants et boutiques sur les quais face à la marina et aux yachts venus s’amarrer pour la nuit. On est bien loin de la foule de Santorin. 

 

Tripiti & les villages de pêcheurs à l’Ouest

Sur la péninsule Ouest de l’île, les villages de Plaka et Tripiti dominent le paysage alentour depuis le sommet des collines. On se perd facilement dans les petites rues pavées et étroites où l’on peine à circuler en voiture. Ambiance très calme, le village de Tripiti s’anime à l’heure où le soleil se couche. Les spots ne manquent pas, vue sur la baie et le soleil qui descend en rougeoyant dans le ciel depuis l’église ou un rooftop.
Sur les flans de la colline en contre bas vous avez rendez-vous avec un peu d’histoire. Une courte marche vous conduira au site des Catacombes de Milos, où ont été découvertes et conservées les sépultures de plus de 300 familles datant du 5e siècle. Plus loin, les ruines d’un théâtre antique romain servent encore de lieu de représentation. C’est aussi là que fut trouvée la Venus de Milos mais sur place il n’y a plus rien à voir, vous irez au Louvre!

Tout en bas, en bord de mer plusieurs villages de pêcheurs offre authentique et riche en couleurs avec leurs maisonnettes colorées les pieds dans l’eau. Au Sud de la péninsule, Klima est le plus connu et photographié, le lieu est paisible, le village habité et en activité.  Au Nord, Firopotamos et Mandrakia tout aussi typiques sont bordés de petites plages. 
Attention les routes pour y accéder ne sont pas toujours aisées et plutôt raides. 

 

Des paysages grandioses

Sarakiniko
La plage de Sarakiniko est un lieu comme on en voit que rarement. La roche est presque d’un blanc immaculé formé par une roche volcanique lisse qui crée des formes étonnantes laissant par moment l’eau s’y engouffrer. On se promène dans ce paysage unique avec la sensation étrange d’être partie sur la Lune. 
Ce paysage atypique attire du monde, c’est aussi une petite plage, il est préférable d’y aller le matin pour profiter au maximum de la magie du lieu. 

 

Kleftiko 

Situé dans la partie « interdite » de l’île, ce lieu unique est accessible par la mer. De nombreux tours sont proposés et à tous les prix au départ d’Adamas ou bien de Agios Sostis à la journée pour faire le tour de l’île ou bien demi journée pour ne voir que les lieux les plus courus. Embarquement à bord du Zéphyros, solution plutôt économique à 33euros/personne. Depuis le petit ponton de Agios Sostis, le bateau longe la côte impressionnante de l’Est de Milos. Succession de falaises qui se jettent dans la mer, vue sur le sommet de l’île, plage de roche blanche similaire à Sarakiniko, petites grottes, et même découverte de l’activité minière de l’île. Après une heure de navigation, le bateau jette l’ancre au milieu des falaises de Kleftiko, le lieu est grandiose, eau turquoise et falaise blanches. Plouf! il n’en fallait pas plus pour que l’on se jette dans cette eau cristalline pour aller explorer les petites grottes. Certaines communiquent avec les criques voisines. 

Papafragas 
En contraste total avec les eaux calmes de Kleftiko, allez jeter un oeil au site de Papafragas à côté de Pollonia au Nord de l’île, les vagues viennent se fracasser contre les rochers et dans les gravités de cette petite place située face aux vents. 

img_9213

Tsigrado
Bien cachée dans la roche rouge, la plage de Tsigrado est accessible par une sorte de via ferratta. Il vous faudra, deux échelles et une petite descente en rappel dans une faille de la roche pour atteindre cette très jolie plage. Faisable en tongs, pensez à prendre un sac à dos pour pouvoir vous servir de vos deux mains 😉 

 

 

 

Les autres plages 

Plethiena : Coup de coeur! Petite baie à l’ouest de l’île, plage de sable, eau cristalline, bar de plage et transat. Idéale pour le coucher du soleil

Paliochori: plage de tout petit cailloux, assez fréquentée, dominée par la roche aux sept couleurs

Provatas & Agios Sostis: très jolie plage, eaux claires 

Pollonia: à deux pas du village vous pouvez vous baigner depuis les rochers, joli coucher de soleil

 

Où manger ?

Adamas
Oh Hamos: Coup de coeur! Deux fois pendant le séjour. Restaurant couru de tous, il y a souvent la queue, favoriser d’y aller en début d’après midi pour le déjeuner pour éviter d’attendre une heure. Cuisine grecque incroyable dans un cadre très agréable. 

Tripiti
Glaronisia: joli cadre, cuisine variée, spécialités grecques. 

Pollonia
Gialos: sur le port de Pollonia. Il y un peu d’attente mais qui est vite oubliée à la première bouchée. Cuisine grecque inspiration vénitienne. 

Rifaki: sur le port. Bonne cuisine grecque. 

Agios Sostis
Tarantella: terrasse surplombant la baie. Cuisine grecque variée. 

Klima
Astakas cafe: seul restaurant de Klima situé au bord de l’eau, choix varié et bonne cuisine. 

 

Merci Milos pour ces magnifiques souvenirs !

A suivre… Mykonos !

Publicités

Publié par

Parisienne toujours en vadrouille.. Voyage, mode, sport, partage ..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s